Opinion

  • Éditorial

Et maintenant ?

Lundi 17 Juillet 2017 - 14:11

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Oui, maintenant que la première étape des élections législatives est franchie, que l'on attend les derniers résultats pour évaluer les rapports de force qui se dessinent dans les institutions électives de la République, que les candidats déjà fixés sur leur présence au second tour de ce scrutin se préparent pour la nouvelle joute, que peut-on dire de cette échéance majeure qui n'ait déjà été dit ?

Ceci qui paraîtra sans doute déplacé à certains, mais qui repose sur les constatations faites sur le terrain par les observateurs, les experts, les diplomates, les journalistes et qui, par conséquent, mérite d'être retenu par les autorités concernées : dans de nombreux bureaux de vote les conditions dans lesquelles les citoyens seront appelés à choisir leurs candidats lors du second tour de scrutin doivent être fortement améliorées si l'on veut que ces mêmes citoyens puissent exercer leur devoir civique dans de bonnes conditions.

Alors, en effet, que les bureaux de vote du centre ville dans les grandes agglomérations disposent de locaux spacieux, bien équipés, bien éclairés, de nombreux autres dans les quartiers périphériques et les villages sont, eux, dans un état déplorable. Espace réduit, tables et bancs dégradés, lumière faible, files interminables d'électrices et d'électeurs dans la cour sous un soleil accablant, les conditions dans lesquelles se déroulent le vote ne peuvent que favoriser l'abstention. Et l'on doit rendre un hommage appuyé aux présidents et au personnel des bureaux de vote, mais aussi aux représentants des différents partis politiques qui vérifient sur place le bon déroulement du scrutin car tous s'emploient à remplir leur mission sans se laisser décourager par l'environnement dégradé dans lequel ils travaillent.

S'il est une tâche que les administrations d'Etat concernées devraient se fixer  alors que débute le deuxième round des élections législatives, c'est bien de rendre  partout les bureaux de vote accessibles, accueillants, attrayants même, y compris dans les lieux les plus reculés du territoire national. Alors, en effet, et alors seulement, les citoyennes et les citoyens se presseront le moment venu pour choisir celles et ceux qui les représenteront sur les travées de l'Assemblée nationale.

 

 

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 17/11/2017 | Dette
▶ 16/11/2017 | Africa first
▶ 15/11/2017 | Trop tard ?
▶ 14/11/2017 | Bombe
▶ 13/11/2017 | Exemples
▶ 10/11/2017 | Agressions
▶ 9/11/2017 | Espoir
▶ 8/11/2017 | Alerte
▶ 7/11/2017 | Passé
▶ 6/11/2017 | Question