Réflexion


Réflexion
Samedi 21 Janvier 2017 - 12:08

Il est de bon ton, dans les milieux dirigeants européens, de dire ou de laisser entendre que la Russie de 2017, débarrassée du communisme qui lui fit tant de mal au sortir de la première guerre mondiale, a repris les postures pour le moins agressives de l’ex-Union soviétique à l’époque de la « Guerre froide » dans le but d’asseoir à nouveau sa suprématie sur tout ou partie du Vieux continent. Un jugement qui conduit ces mêmes milieux à afficher une défiance, voire même une hostilité à l’égard du président Vladimir Poutine qui pourrait dans le proche avenir générer, si l’on n’y prend garde, de fortes tensions dans cette partie du monde.

La réalité, ... Lire la suite


Réflexion
Samedi 14 Janvier 2017 - 15:32

Tout le monde en convient dans les capitales africaines qui entretiennent des relations privilégiées avec l'ancienne puissance coloniale, le président français ne restera pas dans les annales de l'Histoire comme un bon partenaire du continent. Peu intéressé naturellement par l'Afrique et par les Africains, ayant hérité de son prédécesseur Nicolas Sarkozy des situations stratégiques calamiteuses, entouré par des conseillers peu au fait des réalités africaines, convaincu à tort que la société française est un modèle pour les peuples africains, il n'a pas pris conscience du fait, pourtant évident, que la France ne  demeurera dans le petit groupe des grandes puissances que ... Lire la suite


Réflexion
Samedi 7 Janvier 2017 - 13:12

Difficile, il est vrai, de le savoir dans ce moment très particulier où la Russie redevient l'un des principaux acteurs de la scène internationale, où la Chine affirme sa volonté de prévenir en Extrême-Orient les agressions qui lui ont coûté si cher tout au long des deux derniers siècles, où les Etats-Unis prennent enfin conscience qu'ils ne sont pas maîtres du jeu stratégique qui s'esquisse au plan mondial, où l'Inde oscille entre le repli sur soi et la conquête d'un empire commercial face à sa voisine chinoise.

De cet affrontement général qui ne dit pas son nom mais qui se traduit par de fortes tensions diplomatiques entre les "Grands" peuvent naître le pire comme le ... Lire la suite


Réflexion
Lundi 2 Janvier 2017 - 16:21

Il fut une époque, qui n'est pas si lointaine dans le temps, où l'explosion des médias électroniques donnait à penser que la presse écrite disparaitrait rapidement des écrans radars de l'information sur les cinq continents. Tués par les nouvelles technologies, par le "web" c'est- à- dire l'Internet, par l'explosion incontrôlée et incontrôlable des réseaux sociaux les journaux imprimés n'ont plus d'avenir, disaient et écrivaient doctement nombre de spécialistes de par le vaste monde ; si bien qu'à terme plus ou moins rapproché les quotidiens comme le nôtre, les hebdomadaires, les périodiques de toute nature se verraient relégués, toujours selon eux, dans les placards de ... Lire la suite


Réflexion
Lundi 26 Décembre 2016 - 17:11

L'on savait dès son élévation sur le trône de Pierre, il y a trois ans, que le successeur de Benoit XVI, un père de la Compagnie de Jésus venu du grand Sud, serait tout sauf un Pape voué au seul débat théologique, à la défense de la plus ancienne religion monothéiste, à l’illustration des principes énoncés par le Christ il y a deux mille ans. Mais peu nombreux étaient ceux qui, dans les instances dirigeantes de l'Eglise catholique, imaginaient que le Pape François s'emploierait comme il le fait aujourd'hui, avec autant de force que de méthode, à mettre de l'ordre dans le gouvernement du Vatican en attaquant de front la très puissante Curie romaine.

Or, nous en avons eu ... Lire la suite


Réflexion
Samedi 17 Décembre 2016 - 18:26

Bien malin est celui, ou celle, qui peut répondre avec certitude à la question que se posent aujourd’hui les dirigeants du monde entier. Car le président nouvellement élu des Etats-Unis est à tous égards imprévisible comme le montre la liste pour le moins bigarrée des personnalités qui l’entoureront lorsque Barack Obama lui remettra les clés de la Maison Blanche, mais comme le prouvent aussi et peut-être plus encore les « tweets » qu’il lance de façon régulière à ses « fans » comme à ses détracteurs.

Conclure de ce qui précède que l’Amérique, la grande Amérique, sera elle-même imprévisible est aller vite, beaucoup trop vite, en besogne. La Maison ... Lire la suite


Réflexion
Samedi 10 Décembre 2016 - 16:15

L’interminable et sanglante bataille qui s'achève dans la cité qui fut longtemps la capitale économique de la Syrie confirme, s'il en était besoin, que les lignes ont bougé durablement sur le front stratégique mondial et qu'un nouveau rapport de forces s'établit peu à peu entre les grandes puissances dont le pire comme le meilleur pourrait sortir.

Résumées en quelques mots les leçons de cette tragédie sont les suivantes.

- Seule la force, dans ce qu'elle a de plus brutal, de plus primaire, peut venir à bout des désordres de toute nature que génère le fanatisme. Croire que l'on peut négocier avec ceux qui prêchent de tels errements est une erreur tragique que les ... Lire la suite


Réflexion
Lundi 28 Novembre 2016 - 16:13

Que la France se soit fourvoyée en Afrique ces dix dernières années ne fait pas le moindre doute et n’est d’ailleurs plus nié, en privé du moins, par ceux-là même qui avaient pour mission de maintenir des relations de confiance avec l’ancien empire construit tout au long du dix-neuvième siècle. Mais peut-on conclure de cette prise de conscience tardive que les lignes vont enfin bouger dans le bon sens au cours des prochaines années ? Evidemment non, sauf bien sûr si l’homme qui sera porté dans quelques mois à la tête de l’Etat français affiche clairement et dès maintenant sa volonté d’inscrire le devenir du continent au cœur de sa politique extérieure.

... Lire la suite


Réflexion
Samedi 19 Novembre 2016 - 12:28

Vue du cœur de l’Afrique, où s’écrivent et s’impriment chaque jour Les Dépêches de Brazzaville, l’évolution présente du monde peut être ainsi résumée : l’espèce humaine progresse à grands pas et de façon indiscutable, mais se fracture progressivement en deux camps, l’un très minoritaire en nombre mais toujours  puissant sur le plan matériel, l’autre très majoritaire en nombre mais encore fragile sur le plan matériel.

Le problème est que le premier camp sombre lentement mais sûrement dans la déprime alors que le second affirme de plus en plus nettement son optimisme et sa volonté de surmonter les obstacles élevés sur sa route au cours des siècles, de ... Lire la suite


Réflexion
Samedi 12 Novembre 2016 - 12:50

Contrairement à ce qui se dit ou ce qui s'écrit dans de nombreux médias sur les cinq continents, l'arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche ne modifiera en rien, ou presque, la politique internationale des Etats-Unis. Tout au plus la rendra-t-elle moins aventureuse, moins risquée dans les zones de conflit réels ou potentiels qui sont aujourd'hui perçues à Washington comme stratégiques pour l'Amérique.

Trois considérations se trouvent à la base de ce raisonnement que l'Histoire se chargera de confirmer ou d'infirmer.

° Première considération: le caractère, la nature profonde du nouveau locataire de la Maison Blanche. Formé aux métiers de l'argent, instruit par son père ... Lire la suite