Réflexion


Réflexion
Samedi 23 Juillet 2016 - 16:01

L'erreur que trop d'analystes commettent dans le moment présent est de croire que l'époque moderne a guéri les blessures ouvertes sur les cinq continents tout au long de l'Histoire. Croyant que le passé est, sinon oublié, du moins relégué à l'arrière-plan des préoccupations des peuples comme de leurs dirigeants, ils ont du mal à comprendre pourquoi de nouvelles tensions se font jour entre des nations que leur intérêt immédiat devrait amener à coopérer sans arrière-pensées et qui, bien au contraire, s'enferment une fois de plus dans des procès réciproques d'où ne peuvent surgir que de nouveaux conflits.

En voici trois exemples tirés de l'actualité immédiate.

Premier ... Lire la suite


Réflexion
Samedi 16 Juillet 2016 - 17:39

Que la France retire ses troupes de la Centrafrique alors qu'elle doit résoudre sur son propre territoire des problèmes de  sécurité dont l'attentat perpétré à Nice le 14 juillet donne la juste mesure n'a rien de surprenant, ni de choquant. Depuis des mois, en effet, les responsables de son armée, de sa police, de sa gendarmerie tirent la sonnette d'alarme sur l'ampleur du défi auquel elles se trouvent confrontées et la faiblesse des moyens dont elles disposent pour le relever. Dans un tel contexte le retrait de la force Sangaris ne saurait être reproché aux dirigeants français.

Là où le bât blesse, en revanche, c'est en raison de l'incapacité, au moins apparente, de ces ... Lire la suite


Réflexion
Samedi 9 Juillet 2016 - 17:40

La question essentielle qui se pose de façon dramatique depuis le début de l'ère industrielle et qui ne reçoit toujours de réponse est la suivante : pourquoi les grandes puissances, qui disposent de tous les moyens nécessaires pour appréhender correctement l'avenir et prévoir les effets désastreux que ne manqueront pas d'avoir leurs actions extérieures sur la stabilité du monde continuent-elles d'agir en fonction de leurs seuls intérêts immédiats ?

Cette question fondamentale, si les puissances coloniales se l'étaient posée quand elles décidèrent de piller le Sud à l'époque de la colonisation, si la France et l'Allemagne se l'étaient posée à la veille des deux guerres ... Lire la suite


Réflexion
Samedi 2 Juillet 2016 - 16:39

Ce que l’on redoutait dès le départ et qui s’impose désormais comme une évidence une semaine après le vote historique des Anglais contre leur maintien dans l’Union européenne, est l’incapacité des Vingt-sept à définir une politique cohérente face à la décomposition qui les menace. Dirigée depuis le 1er juillet et pendant les six prochains mois par un Président du conseil dont le pays, la Slovaquie, affiche clairement son euroscepticisme face à l’afflux des migrants, le Vieux continent se divise clairement sur les questions essentielles. Certes, il affiche une unité de façade, mais celle-ci ne trompe personne.

Toute la question est donc de savoir ce qu'il sortira ... Lire la suite


Réflexion
Samedi 25 Juin 2016 - 13:38

Les Anglais ayant décidé, comme tout le laissait prévoir, de quitter l'Union européenne que va-t-il se passer maintenant sur un continent d'où le meilleur comme le pire n'ont cessé de surgir tout au long de l'Histoire ? A cette question il est évidemment impossible de répondre avec certitude tant le problème est complexe. Mais cela n'empêche nullement d'imaginer les scénarios que le "Brexit" pourrait générer dans le très proche avenir.

Nous en voyons quant à nous deux:

° Le premier scénario est l'enfermement de l'Union européenne dans le processus suicidaire qu'elle a elle-même provoqué en intégrant dans sa communauté des pays et des peuples qui n'avaient ni les mêmes ... Lire la suite


Réflexion
Samedi 18 Juin 2016 - 18:00

Le drame qui s’est déroulé la semaine dernière à Orlando, avec sa centaine de victimes innocentes, témoigne de l’ampleur du problème que l’humanité doit désormais résoudre. L’humanité tout entière et non, comme cela se dit ou s’écrit trop souvent, la poignée de nations visées par les Islamistes qui en viennent à semer la mort après avoir fait une allégeance réelle ou supposée à l’Etat dit « islamique ».

Mieux vaut, en effet, ne pas se faire d’illusion : ce qui se passe sous nos yeux effarés n’est que la poursuite, l’amplification d’un processus destructeur commencé il y a deux décennies lorsque les pays occidentaux entreprirent d’abattre des ... Lire la suite


Réflexion
Samedi 11 Juin 2016 - 14:04

Les anciennes puissances coloniales, la France en particulier, qui croient pouvoir influer sur le destin de l'Afrique centrale comme elles le firent à l'époque coloniale feraient bien de mesurer l'enjeu de la partie stratégique qui se joue actuellement dans cette partie du continent. Puis, ce travail étant fait, elles seraient sages de tout mettre en œuvre afin d'aider les gouvernements de la région à mettre un terme aux tentatives de déstabilisation qui se multiplient ici comme ailleurs sur le continent.

Si elles ne le font pas et laissent des aventuriers tenter de semer le désordre là où règne la paix, la communauté internationale dans son ensemble se trouvera très vite ... Lire la suite


Réflexion
Samedi 4 Juin 2016 - 13:54

Il ne faisait aucun doute, pour nous en tout cas, que l’image détestable du Congo véhiculée depuis des mois par une petite partie de la diaspora congolaise vivant en France et que relaient complaisamment les grands médias publics de l’Hexagone n’empêcherait pas tôt ou tard, et plutôt tôt que tard, l’indispensable réchauffement des relations entre Brazzaville, Paris, Bruxelles, Washington et autres lieux de pouvoir.

N’en déplaise à ceux qui jouaient depuis des mois la carte du pire – on ne sait d’ailleurs au juste dans quel but – c’est très précisément ce qui se passe sous nos yeux depuis quelques jours. Et, bien sûr, l’on ne peut que s’en réjouir ; ... Lire la suite


Réflexion
Samedi 28 Mai 2016 - 14:10

Recevant la semaine dernière des journalistes congolais lors d'un petit déjeuner aussi amical qu'informel, l'ambassadeur de Chine s'est vu poser la question suivante : que compte faire la Chine dans les années à venir pour aider l'Afrique à obtenir la place qui devrait être la sienne dans la gouvernance mondiale en raison de son poids humain, de sa dimension géographique, des ressources naturelles qu'elle détient ?

Loin de répondre à cette question en usant de formules vagues, comme nombre de diplomates l'auraient sans doute fait à sa place, Xia Huang a dit clairement que son pays fera tout ce qui est en son pouvoir pour amener les grandes puissances à réformer enfin des ... Lire la suite


Réflexion
Samedi 21 Mai 2016 - 17:15

Alors que s'achève le mandat du président Barack Obama cette question se pose avec une acuité chaque jour plus grande. Et avec elle grandit une incertitude concernant les positions que prendra son successeur possible ou probable dans les affaires du monde qui n'est pas sans lien avec la montée des tensions que l'on observe ces derniers mois dans différentes régions du monde, en Europe et en Asie tout particulièrement.

Jusqu'à une date récente il paraissait évident que la bataille politique à venir entre la démocrate Hillary Clinton et le Républicain Donald Trump  se solderait, en novembre prochain, par une victoire écrasante de la première. Mais au fil du temps et des ... Lire la suite