Réflexion


Réflexion
Samedi 27 Août 2016 - 13:46

Les tensions qui se multiplient aux quatre coins du monde, mais tout particulièrement en Europe de l'Est, au Proche et au Moyen-Orient, en Asie du sud sont là pour le démontrer : l'homme moderne, aussi rompu aux nouvelles technologies et éduqué soit-il, reste un animal imprévisible, mû par l'instinct de domination qui lui a permis dans les millénaires précédents de s'imposer aux autres espèces et, par conséquent, enclin plus que jamais aux pires violences. Croire, dans ces conditions, que la raison l'emportera sur la passion, la recherche de la paix sur la volonté de s'imposer est un rêve, une utopie que l'humanité risque de payer cher dans les décennies à venir.

La ... Lire la suite


Réflexion
Samedi 20 Août 2016 - 14:33

La célébration de la Fête nationale, le 15 août, ayant confirmé que l'Europe et les Etats-Unis ont enfin compris à quel point la stabilité intérieure d'un pays comme le Congo est importante, vitale même pour la sous-région de l'Afrique centrale et, par voie de conséquence, pour eux-mêmes, il convient de s'interroger sur ce que les grandes puissances occidentales peuvent faire dans le proche avenir pour contribuer à cette stabilisation. Comme le disent volontiers les juristes, "Maintenant que la cause est entendue il importe d'en tirer les leçons".

S'il est vrai que les mises en garde et les suggestions des observateurs de la scène internationale sont rarement prises en compte ... Lire la suite


Réflexion
Vendredi 12 Août 2016 - 15:46

De la même façon que la résurrection de la France, au cœur  de la deuxième guerre mondiale, débuta  sur la rive droite du fleuve Congo lorsque le Général de Gaulle fit de Brazzaville la capitale de la France Libre, de la même façon l'hôte temporaire du Palais de l'Elysée, François Hollande, et celui ou celle qui lui succèdera selon toute vraisemblance en 2017 devraient prendre aujourd'hui la mesure de l'importance que revêtent pour la France du temps présent l'Afrique en général, le Bassin du Congo en particulier.

Au lieu de donner sans cesse des leçons de bonne gouvernance aux dirigeants africains, leçons qui sont perçues, à juste titre, comme les relents d’un ... Lire la suite


Réflexion
Samedi 6 Août 2016 - 14:15

Lentement mais sûrement le successeur de Benoît XVI sur le Trône de Pierre prend, comme on dit, ses marques. Ayant vécu l'essentiel de sa vie religieuse au cœur de l'Amérique latine, dans la mégapole de Buenos-Aires, il avait eu en dépit des apparences quelque difficulté à prendre la mesure des problèmes qu'il lui faudrait résoudre au sein de  la puissante et pesante machine qu'est la Cité du  Vatican. Mais trois ans après son élection il affirme un peu plus, chaque jour qui passe, sa volonté de réformer en profondeur l'institution deux fois millénaire qu'il gère temporairement.

En témoigne avec autant de finesse que d'éloquence le processus qu'il vient de lancer pour ... Lire la suite


Réflexion
Samedi 30 Juillet 2016 - 19:34

Que les lignes bougent rapidement sur la scène mondiale, voilà qui ne fait aucun doute. Dès lors, en effet, que l'Europe qui semblait avoir surmonté ses vieilles rancunes se divise à nouveau avec le vote britannique du Brexit, dès lors que les Etats-Unis se préparent à une élection présidentielle à haut risque en raison des excès de langage de Donald Trump, dès lors que la Russie s'arme ou se réarme afin de contenir ce qu'elle interprète à tort ou à raison comme une agression déguisée de l'Alliance Atlantique sur ses frontières occidentales, dès lors enfin que la Chine renforce sa présence en Mer de Chine méridionale et ailleurs pour se préserver de la réédition ... Lire la suite


Réflexion
Samedi 23 Juillet 2016 - 16:01

L'erreur que trop d'analystes commettent dans le moment présent est de croire que l'époque moderne a guéri les blessures ouvertes sur les cinq continents tout au long de l'Histoire. Croyant que le passé est, sinon oublié, du moins relégué à l'arrière-plan des préoccupations des peuples comme de leurs dirigeants, ils ont du mal à comprendre pourquoi de nouvelles tensions se font jour entre des nations que leur intérêt immédiat devrait amener à coopérer sans arrière-pensées et qui, bien au contraire, s'enferment une fois de plus dans des procès réciproques d'où ne peuvent surgir que de nouveaux conflits.

En voici trois exemples tirés de l'actualité immédiate.

Premier ... Lire la suite


Réflexion
Samedi 16 Juillet 2016 - 17:39

Que la France retire ses troupes de la Centrafrique alors qu'elle doit résoudre sur son propre territoire des problèmes de  sécurité dont l'attentat perpétré à Nice le 14 juillet donne la juste mesure n'a rien de surprenant, ni de choquant. Depuis des mois, en effet, les responsables de son armée, de sa police, de sa gendarmerie tirent la sonnette d'alarme sur l'ampleur du défi auquel elles se trouvent confrontées et la faiblesse des moyens dont elles disposent pour le relever. Dans un tel contexte le retrait de la force Sangaris ne saurait être reproché aux dirigeants français.

Là où le bât blesse, en revanche, c'est en raison de l'incapacité, au moins apparente, de ces ... Lire la suite


Réflexion
Samedi 9 Juillet 2016 - 17:40

La question essentielle qui se pose de façon dramatique depuis le début de l'ère industrielle et qui ne reçoit toujours de réponse est la suivante : pourquoi les grandes puissances, qui disposent de tous les moyens nécessaires pour appréhender correctement l'avenir et prévoir les effets désastreux que ne manqueront pas d'avoir leurs actions extérieures sur la stabilité du monde continuent-elles d'agir en fonction de leurs seuls intérêts immédiats ?

Cette question fondamentale, si les puissances coloniales se l'étaient posée quand elles décidèrent de piller le Sud à l'époque de la colonisation, si la France et l'Allemagne se l'étaient posée à la veille des deux guerres ... Lire la suite


Réflexion
Samedi 2 Juillet 2016 - 16:39

Ce que l’on redoutait dès le départ et qui s’impose désormais comme une évidence une semaine après le vote historique des Anglais contre leur maintien dans l’Union européenne, est l’incapacité des Vingt-sept à définir une politique cohérente face à la décomposition qui les menace. Dirigée depuis le 1er juillet et pendant les six prochains mois par un Président du conseil dont le pays, la Slovaquie, affiche clairement son euroscepticisme face à l’afflux des migrants, le Vieux continent se divise clairement sur les questions essentielles. Certes, il affiche une unité de façade, mais celle-ci ne trompe personne.

Toute la question est donc de savoir ce qu'il sortira ... Lire la suite


Réflexion
Samedi 25 Juin 2016 - 13:38

Les Anglais ayant décidé, comme tout le laissait prévoir, de quitter l'Union européenne que va-t-il se passer maintenant sur un continent d'où le meilleur comme le pire n'ont cessé de surgir tout au long de l'Histoire ? A cette question il est évidemment impossible de répondre avec certitude tant le problème est complexe. Mais cela n'empêche nullement d'imaginer les scénarios que le "Brexit" pourrait générer dans le très proche avenir.

Nous en voyons quant à nous deux:

° Le premier scénario est l'enfermement de l'Union européenne dans le processus suicidaire qu'elle a elle-même provoqué en intégrant dans sa communauté des pays et des peuples qui n'avaient ni les mêmes ... Lire la suite