Économie


Économie
Samedi 28 Mars 2020 - 12:45

La commission de validation des plans d’affaires du Projet d’appui au développement de l’agriculture commerciale (Pdac) a validé, le 17 mars, à Brazzaville, cent-quatre-vingt-deux nouveaux plans d’affaires pour un montant total de 12 669 28 982 FCFA.

Les plans d’affaires, dont 738 appartiennent aux groupes de producteurs et quarante-quatre aux micro, petites et moyennes entreprises agroindustrielles concernent l’ensemble des douze départements du pays.

Pour les financer, le Pdac apportera une subvention de plus de dix milliards de FCFA. Les bénéficiaires apporteront, quant à eux, une contrepartie de 2 72 542 607 FCFA.  Notons que sur 9604 bénéficiaires, 5090 sont des femmes dont 7% des autochtones.

Les principales spéculations qui seront développées par ces derniers sont :  manioc (251 plans d’affaires), l’élevage porcin(soixante plans d’affaires), ... Lire la suite


Économie
Samedi 28 Mars 2020 - 12:37

Le paiement des salaires du mois de mars a commencé ce vendredi, avec de longues files d’attente devant les guichets des banques. À Brazzaville, l’ambiance est rythmée par les mesures prises par le gouvernement contre le Coronavirus (Covid-19).  

Face au risque de propagation de la maladie, les banques appliquent des mesures visant à protéger leurs usagers. Outre la distanciation physique d’un mètre chacun, des solutions hydro-alcooliques sont également placées devant quelques guichets afin de se désinfecter les mains avant chaque opération.


Économie
Vendredi 27 Mars 2020 - 18:30

Les ministres en charge de l’Economie, des Finances et de l’Intégration sont convoqués en réunion extraordinaire dans la capitale congolaise, ce 28 mars, à l’initiative du président de la République du Congo, Denis Sassou N’Guesso, qui dirige le programme des réformes économiques et financières de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale Pref-Cémac. Les ministres vont se pencher sur « Les incidences économiques et financières du Covid-19 sur les économies de la Cémac et les esquisses de solutions ».

 


Économie
Jeudi 26 Mars 2020 - 16:31

Le Comité du Fonds pour l’accès et le service universels des communications électroniques, réuni mercredi à Brazzaville, a adopté, pour son exercice 2020, un plan d’action dont le budget de 2 991 867 743 FCFA devrait permettre au Congo de briser les inégalités dans l’usage et l’accès aux technologies de l’information et de la communication (TIC) dans certaines localités encore défavorisées.

Présidé par le ministre des Postes, des Télécommunciations et de l’Economie numérique, Léon Juste Ibombo, la réunion dite administrative et budgétaire, à laquelle ont pris part les membres du Fonds et de l’organe de gestion, a validé le document d’orientations stratégiques pour le développement de l’accès et du service universels des communications électroniques pour la période 2020-2025, en vue de réduire la fracture numérique.

Pour ce faire, trois ... Lire la suite


Économie
Jeudi 26 Mars 2020 - 15:00

Au moins quatre embarcations remplies de produits agricoles en provenance de  la zone nord du pays ont accosté au port de la capitale ces deux derniers jours. À l’arrivée de chaque bateau, des médecins vérifient la température des passagers dans le cadre des mesures de lutte contre la propagation du coronavirus (Covid-19).  

Le corridor fluvial Congo-Oubangui est indispensable pour les échanges commerciaux entre Brazzaville et les localités riveraines. Les marchés de la capitale dépendent, en partie, du trafic fluvial qui fournit des produits vivriers (manioc, huile de palme, poissons, légumes frais, arachides, maïs).   

Dans un contexte de crise sanitaire liée à la propagation du coronavirus, le contrôle du trafic et des passagers devient essentiel. En coordination avec les autorités portuaires, une équipe médicale sensibilise les commerçants à la maladie en ... Lire la suite


Économie
Jeudi 26 Mars 2020 - 14:45

Dans le cadre du renforcement des mesures préventives pour limiter le risque de propagation du virus, la Mairie de Brazzaville a pris récemment, un certain nombre de mesures parmi lesquelles la limitation du nombre de passagers dans les transports en commun. Cette mesure ne semble pas être respectée.

Dans la note circulaire publiée le 24 mars, la mairie de la ville de Brazzaville exige: quatre personnes au maximum, dans un pic nic au lieu de dix; dix personnes dans un Hiace au lieu de dix-huit. Le coaster doit désormais se limiter à transporter vingt personnes et les bus S.T.P.U communément appelé « Mal à l’aise » ne devra prendre que trente passagers. Ces mesures qui exigent aussi le port des masques et gants par tous les usagers ne sont malheureusement pas respectées alors que les conducteurs et « contrôleurs de bus » continuent d’entasser les passagers comme ... Lire la suite


Économie
Mercredi 25 Mars 2020 - 18:55

Son utilisation devrait aider à réduire le risque de contamination par la manipulation des billets infectés dans une mégalopole comme Kinshasa.

Les moyens de paiement électronique de plus en plus populaires à Kinshasa et dans quelques grandes villes doivent être mis à contribution impérativement pour réduire le risque de contamination au Covid-19. La Banque centrale du Congo (BCC) vient de publier un communiqué officiel allant dans ce sens. Il s’agit de l’une des mesures importantes pour préserver l’économie RD-congolaise des effets négatifs de ce virus mortel. Selon l’autorité monétaire, la réduction de la manipulation des billets de banque réduira à son tour le risque de contamination par la manipulation des espèces. Il y a quelques années, l’on pouvait y voir un pari fou. Avec l’explosion du mode de paiement électronique dans le pays, une telle ... Lire la suite


Économie
Mercredi 25 Mars 2020 - 16:45

Le Comité du Fonds pour l’accès et le service universel des communications électroniques, présidé par le ministre Léon Juste Ibombo, a réitéré mercredi à Brazzaville son engagement à garantir une distribution équitable en matière d’accès aux communications électroniques pour la population congolaise, où qu’elle se trouve sur le territoire national.

Cet engagement renouvelé à l’occasion de sa première session administrative et budgétaire, à laquelle ont pris part tous les membres du Fonds et l’organe de gestion, marque ainsi un tournent décisif dans son opérationnalisation destinée à assurer l’accès aux technologies de l’information et de la communication dans les zones non couvertes encore.

« A l’heure où les pouvoirs publics sont confrontés au problème de financement des zones rurales isolées et d’accès difficiles par les opérateurs, ... Lire la suite


Économie
Mercredi 25 Mars 2020 - 14:52

Le directeur général de la concurrence et de la répression des fraudes commerciales, Philippe Nsonde-Mondzie, a déploré, lors d’une communication faite le 24 mars à Brazzaville, l’augmentation, sur le marché, des prix de quelques produits de première nécessité, ainsi que des intrants permettant de se protéger contre le Covid 19.

« La pandémie de coronavirus étant très grave, les commerçants ne devraient pas profiter de la psychose pour s’enrichir sur le dos de la population, d’où la vigilance sur les prix des denrées alimentaires, des gels hydro alcooliques, des seaux, et bien d’autres produits indispensables pour se protéger contre le Covid19 », a déclaré Philippe Nsonde-Mondzié, lors d’une communication faite devant les contrôleurs commerciaux.

Signalons qu’actuellement, le ministère du Commerce a déployé ces contrôleurs dans les marchés ... Lire la suite


Économie
Mercredi 25 Mars 2020 - 18:48

Grégoire Dieudonné Samba, inspecteur des finances, coordonnateur de la commission mixte des restes à recouvrer aux impôts et à la douane pour les deux départements, l'a déclaré au cours d'un entretien qu'il a accordé aux Dépêches de Brazzaville.

Les Dépêches de Brazzaville : Quel a été le motif essentiel de votre descente dans les départements de Pointe-Noire et du Kouilou ?

 

Grégoire Dieudonné Samba : Le but essentiel de ce travail est de permettre la normalisation, le rééquilibrage des données macro-économiques du pays, car le pays était en pourparlers avec le FMI. Tout ceci, c’est pour éviter de tomber dans des mesures d’ajustement structurel, notamment l’éventualité de diminution des salaires des agents de l’Etat à hauteur de 30%, l’augmentation du prix du carburant à la pompe, etc. Bref, toute sorte d’ingrédients ou de facteurs pouvant ... Lire la suite

Pages