Art-Culture-Média


Art-Culture-Média
Jeudi 18 Janvier 2018 - 17:26

Le 24 février prochain, l’émission présentée par Claudy Siar, sur RFI, mettra sur le podium de nombreux artistes congolais. L’Institut français du Congo est le lieu du rendez-vous. Le spectacle sera gratuit, donc ouvert au public. Tout sera relayé sur les antennes de RFI du 26 février au 2 mars pour une semaine spéciale « Couleurs tropicales au Congo ».

Bien avant, le 23 février notamment (10 h), Claudy Siar animera un atelier "Génération consciente" sur le thème : « L’Afrique est-il un continent d’avenir pour la jeunesse ? ». L’actualité de ces derniers mois a, en effet, permis à la jeunesse africaine de s’exprimer sur son devenir et les récents épisodes survenus sur le continent, notamment de la Libye aux déclarations du président américain, Donald Trump, de la culture à la politique…


Art-Culture-Média
Jeudi 18 Janvier 2018 - 17:15

C’est le 26 Janvier que va sortir officiellement le clip « Na Kangami » de Big Tyger, un mois seulement après le single audio.

Belle rage music (BRM), le groupe de Big Tyger, n’a pas lésiné sur les moyens en produisant le clip qui porte aussi les signatures de Big Kloz Baloubeta Bounda, director,  et de Bob Mass à la production, au mixage et au mastering. Le clip "Na Kangami", produit après "African Woman", prépare la sortie imminente de "Black Viking", un opus de neuf titres.

Paul Christ Moubamou, alias Big Tyger, est un jeune rappeur toujours animé par le souci de  satisfaire son public. C’est ce qu’a compris BRM qui ne cesse de le mettre sous les projecteurs en vue d’une renommée nationale d’abord puis internationale ensuite.

Formé à l’école de Teddy Benzo, Big Tyger est en train de suivre les traces de son maître en ayant, cependant, conscience que ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 18 Janvier 2018 - 12:30

L' anthologie de 196 pages qui vient de paraître aux éditions Acoria entre dans le cadre de la collaboration culturelle entre la diaspora et le Congo.

Visuel de la couverture de l'Anthologie "Écrire Pointe-Noire"« Écrire à Pointe-Noire », d'après la note de l’éditeur, est un fruit d’une rencontre au sein de la fratrie congolaise. Cette anthologie met en commun, au-delà des clivages de genres, les témoignages que portent sur leur pays et leur environnement, les écrivains, les poètes et les conteurs vivant sur le sol de Pointe-Noire, au Congo-Brazzaville.

Comme la littérature est un témoignage destiné à se perpétuer de génération en génération, « Écrire à Pointe-Noire » se veut, parmi tant d’autres balises passées et à venir, une empreinte désormais indélébile de la fécondité littéraire congolaise.

A l’arrivée, la direction collégiale entre les écrivains Gabriel Mwènè Okoundji et Caya Makhélé a ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Mercredi 17 Janvier 2018 - 18:51

La pièce de théâtre sera jouée, le 3 février, à l’Institut français du Congo par les ateliers Sahms, à l’occasion de la Journée commémorative de Jean Rouch, réalisateur et ethnologue français, mort en 2004.  

« Bac ou mariage » est une pièce écrite conjointement par Fifi Tamsir Niane, peintre, comédienne, dramaturge, réalisatrice et  Gérard Noyer, en 1987.  Elle met en scène l’histoire d’une jeune fille dakaroise, Soukey, qui souhaite poursuivre ses études jusqu’à l’obtention de son diplôme d’économie.  Malheureusement ses parents désapprouvent son vœu et voudraient la marier à un vieux polygame, M. Gueye, directeur d’une usine. Par chance, le mariage échoue grâce à l’arrestation du vieux Gueye pour enrichissement suspect.

Cette pièce a déjà fait l’objet d’une représentation à Paris avec la mise en scène de Gérard ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Mercredi 17 Janvier 2018 - 15:15

Cent cinquante élèves de troisième et de seconde de quinze établissements scolaires privés et publics de Brazzaville ont pris part, la semaine dernière, à la production du meilleur texte de dictée de la septième édition du concours du rallye d’orthographe, au lycée Saint-Exupéry. La meilleure dictée sélectionnée sera retenue pour la finale qui aura lieu en mai prochain, à l’Institut français du Congo.

Les candidats au concours, encore appelés « ambassadeurs », ont été délégués par chaque établissement et leurs camarades de classe pour produire sur place des textes de dictée.  Parmi ces textes proposés, les membres du jury sélectionneront le meilleur qui sera retenu pour la grande dictée, le 20 mars, lors de la Journée internationale de la francophonie.

Ce concours se fait en trois étapes avec une orientation plus culturelle axée sur la ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Mardi 16 Janvier 2018 - 17:52

 La comédie de Bernard B. Dadié, adaptée et mise en scène par Jack Percher, sera présentée le 20 janvier, à Pointe-Noire, par le Théâtre à la carte.

Jouée par six comédiens, Laure Bandoki, Alex Guenin, Je’hf Biyeri, Mak de Ardie, Nestor Mabiala, Rolf Nguié, la fable est un univers de questionnement sur la vie sociale. Les vices y sont peints ironiquement par l’auteur agrémentés par la loufoquerie et la bouffonnerie des comédiens.

Mhoi Ceul est nouvellement promu à un poste de directeur dans la fonction publique. Armé de «bonnes intentions », il décide de mettre de l’ordre dans son service et de rendre productif un personnel devenu incompétent par le laxisme de ses prédécesseurs. Une jeune femme, Mlle Chérie Beauzieux, en quête de travail, déboule dans son bureau. Certes, Chérie Beauzieux n’a ni diplôme, ni spécialité, mais comme son nom ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Mardi 16 Janvier 2018 - 17:30

L’artiste musicien congolais de la République démocratique du Congo, Fally Ipupa, a exprimé le 13 janvier, à l’occasion de sa conférence de presse à Brazzaville, l’ambition d’entreprendre des recherches sur les œuvres du musicien Nzongo Soul, décédé à Paris, pour vénérer sa mémoire. 

Fally Ipupa a souligné dans sa communication qu’il ne connaissait personnellement pas Nzongo Soul. Il a présenté ses condoléances à la famille biologique de l’illustre disparu et à tous les artistes congolais de Brazzaville.

Cette communication portait sur son album « Tokos », pour lequel il a livré, le soir même, un concert au Palais des congrès. Pour l’artiste, donner un spectacle à Brazzaville c'est comme s'il se produisait à Kinshasa.

Il a indiqué qu'il veut faire connaître son album au public en lui livrant la rumba et de la musique classique.  « Mon ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Mardi 16 Janvier 2018 - 17:15

Le bureau exécutif national de l’Union des musiciens congolais (UMC) a animé, le 15 janvier à Brazzaville, une conférence de presse au cours de laquelle leur situation sociale et professionnelle a été évoquée.

 

 

Les musiciens revendiquent leur statut et leur implication dans la gestion du Bureau congolais du droit d’auteur (BCDA). Ils déplorent la gestion de cette structure qui est restée jusqu’à ce jour étatique, ne leur permettant pas de jouir pleinement de leur droit car, disent-ils, le décret 86/813 du 11 juin 1986 portant organisation et fonctionnement du statut du BCDA est devenu caduc. Ils veulent que ce statut soit nécessairement révisé. « Tant que le BCDA gardera son statut de société à caractère public alors que l’Etat s’est désengagé de la gestion directe des entreprises, il donnera l’impression que l’Etat congolais exploite les ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Mardi 16 Janvier 2018 - 12:00

Sur invitation de l’ambassadeur de France en Espagne, Yves Saint-Geours, les trois lauréats du concours organisé par l'Alliance française en Espagne et EFTI  recevront leurs récompenses, le 31 janvier, à la résidence de France à Madrid.

Baudouin Mouanda les fantômes des corniches_série photographique primée en 2017 à l'Alliance Française en Espagne Près de mille candidatures avaient été réceptionnées au concours ouvert sur un thème libre, en 2017, à tous les auteurs photographes professionnels du monde entier. Le choix du jury s'est porté sur le photoreportage « Les fantômes des corniches » du  Congolais Baudoin Mouanda, pour l’attribution du premier prix.  Le deuxième est attribué à Alejandro Martinez Vélez pendant que le troisième prix revient à  Elisabeth Vinck. Le trio a su proposer au jury une série photographique homogène et cohérente de huit à douze photographies maximum sur le thème de leur choix.

« Je vis une période de sentiments mêlés », a ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Lundi 15 Janvier 2018 - 17:30

Dieudonné Moyongo a ouvert les portes de son cabinet, le 15 janvier à Brazzaville, au gagnant de la grande finale de la saison 2 de l’émission « L’Afrique a un incroyable talent », Mpandou Joress alias Strauss Serpent.

Danseur, illusionniste ambitieux et plein de créativité, Strauss Serpent a réussi à mettre tout le monde d’accord sur son incroyable talent. Souple et flexible sur scène, il donne  l’impression de quelqu'un qui n’a pas d’os dans le corps. Ravi de l'honneur fait au pays par ce jeune très talentueux, Dieudonné Moyongo a déclaré: « Nous sommes admiratifs pour le travail que vous avez fait, je vous ai suivi à la télé, c’était formidable. Bravo, il faut continuer ».

Au sortir de l'audience que lui a accordée le ministre de la Culture et des arts, il s’est dit honoré. « Le ministre m’a conseillé d’aller encore plus loin », a ... Lire la suite

Pages