Enquêtes


Enquêtes
Lundi 24 Avril 2017 - 11:30

Les résultats sont tombés. Emmanuel Macron d’En Marche et Marine Le Pen du Front National (FN) s’affronteront le 7 mai prochain, lors du second tour de l’élection présidentielle

Voici l’essentiel à retenir. 

Emmanuel Macron obtient 23,9 % des voix, et Marine Le Pen 21,73%, (en-dessous des espérances) selon les dernières estimations. Ils s’affronteront le 7 mai prochain. Ils devancent François Fillon  3ème (20,18%), 4ème Jean-Luc Mélenchon (19,29%), 5ème Benoît Hamon (6,5%), 6ème  Nicolas Dupont-Aignan (4,8%), 7ème Jean Lassalle (1,2%), 8ème Philippe Poutou (1%), 9ème François Asselineau (0,9%), 10ème Nathalie Arthaud (0,7%), et Jacques Cheminade  11ème (0,6%).

Emmanuel Macron a déclaré vouloir « être le président des patriotes face à la menace des nationalistes ». Pour lui, « il n’y a pas plusieurs France, il n’y en a qu’une. Le ... Lire la suite


Enquêtes
Samedi 22 Avril 2017 - 14:05

La Banque mondiale (BM) et le Fonds monétaire international (FMI) ont tenu leurs réunions de printemps du 18 au 23 avril à Washington, en présence de 1000 représentants de gouvernements, de la société civile, du secteur privé, des médias et des universitaires, a-t-on appris.

Les discussions porteront sur des questions liées, entre autres, au développement du secteur privé, au déblocage de capital financier pour l’aménagement d’infrastructures, à la sécurité alimentaire, aux changements climatiques, au genre, à la société civile et à l’efficacité de l’aide. Plusieurs rencontres ont lieu, notamment celle du président de la Banque africaine de développement (Bad) Akinwumi Adesina, avec les gouverneurs des pays membres régionaux (Pmr). Des réunions bilatérales avec des pays membres non régionaux (Pmnr) sont prévues, liées à des nouvelles initiatives ... Lire la suite


Enquêtes
Jeudi 20 Avril 2017 - 18:54

Agée de 42 ans, l’économiste camerounaise Vera Songwe a été nommée par le secrétaire général des Nations unies  comme secrétaire exécutive de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA).  Cette femme siège au Conseil d’administration de la Fondation Tony Elumelu et distille ses analyses à la Brookings Institution. Elle fait  également partie du puissant réseau African Leadership Network (ALN).

Vera Songwe est la première femme à occuper le poste de secrétaire exécutif à la CEA, en remplacement du Bissau-guinéen, Carlos Lopes, démissionnaire. Elle  quitte le groupe de la Banque mondiale (BM) où elle vient de passer 19 ans. Depuis 2015, Vera Songwe est représentante-résidente de la Société financière internationale (SFI), une filiale de la BM spécialisée dans le financement du secteur privé.

Auparavant, entre 2011 et ... Lire la suite


Enquêtes
Mercredi 19 Avril 2017 - 15:09

Le Dg de l’Agence française de développement (AFD), Rémy Rioux, invite les agences de développement à changer leur approche duale de l’Afrique. Remy Rioux répondait à une interview d’Euractiv à l’issue d’un colloque à Paris intitulé : « Tout Afrique : les enjeux d’une approche continentale ». Il souligne  certaines perceptions de cette vision.

« Nos organisations, nos façons de travailler ont pour conséquence de séparer l’Afrique en deux blocs : l’Afrique du Nord et l’Afrique subsaharienne », fait-il remarquer. Soulignant : « Ce n’est pas la façon dont les Africains vivent leur continent.  En restant sur cette vision duale du continent, je pense que certaines réalités africaines sont mal perçues ».

Rémy Roux poursuit son constat : « Lorsque je me rends au Maroc, en Tunisie ou en Algérie, je suis frappé par le discours des ... Lire la suite


Enquêtes
Mardi 18 Avril 2017 - 10:30

Malgré quelques clivages, un consensus apparaît autour de l’Aide publique au développement (APD) vers l’Afrique. Même si les promesses n’engagent que ceux qui y croient. Les Dépêches de Brazzaville vous présentent une compilation des propositions des candidats à la présidentielle française.

Une APD conditionnée

François Fillon de Les Républicains (LR) veut faire de la politique de développement un axe majeur de la diplomatie française et renforcer sa cohérence avec « les politiques étrangère, sécuritaire et migratoire ». Pour lui, l’aide au développement est essentielle pour garantir la stabilité et la sécurité des régions en développement, notamment l’Afrique. Mais il conditionne  cette aide à la coopération des pays d’origine de l’immigration pour le retour de leurs ressortissants. Par contre, il se refuse toutes promesses dont il ... Lire la suite


Enquêtes
Lundi 17 Avril 2017 - 13:00

L’immigration fait partie des sujets centraux de la campagne présidentielle en France. Voici une compilation de mesures de six candidats: instaurer de quotas, un « visa humanitaire », sortir de l’espace Shengen, conditionner l’embauche des salariés étrangers au paiement d’une « taxe additionnelle »,   des « visas  aux talents étrangers », s’attaquer aux causes d’émigration, financer la politique d’immigration par des taxes sur les titres de séjour, sanctionner les pays non coopératifs…

Nicolas Dupont-Aignan de Debout la France plaide pour l’assouplissement des visas et le durcissement de la régularisation des clandestins « sauf raison valable », et la facilitation de la libre circulation des personnes.

Marine Le Pen du Front national (FN). Elle va supprimer le droit du sol et de la double nationalité extra-européenne ; la réduction de ... Lire la suite


Enquêtes
Jeudi 13 Avril 2017 - 12:51

Alors que la campagne pour la présidentielle française amorce son dernier virage, Les Dépêches de Brazzaville vous présentent les positions des différents candidats sur les interventions militaires françaises en terre africaine. Le continent africain constitue un rouage stratégique de la diplomatie française, en raison du passé colonial et surtout des enjeux géopolitiques et économiques. Le volet militaire est riche en enseignements.

Philippe Poutou du Nouveau Parti anticapitaliste (NPA) appelle au retrait total des troupes françaises présentes en Afrique. Selon Léon Crémieux, son chargé des questions internationales les interventions armées n’ont pas entraîné de stabilité dans les pays où la France et d’autres pays occidentaux ont intervenu. Il refuse toute « idée d’un rôle civilisateur de l’Europe en Afrique». Le NPA compte aussi mettre un terme ... Lire la suite


Enquêtes
Lundi 10 Avril 2017 - 16:00

Le chef de la diplomatie française, Jean-Marc Ayrault, et son homologue allemand  étaient en tournée au Sahel. Au Mali, ils se sont rendus à Gao et à Bamako où ils se sont entretenus avec le chef d’Etat  Ibrahim Boubacar Keita.

Mali : des relations bilatérales et les questions régionales

Avant le Mali, Jean-Marc Ayrault était le 6 avril  à Nouakchott en Mauritanie, où il  été reçu en audience par le président Mohamed Ould Abdel Aziz. L’entretien a porté sur les relations bilatérales et les questions régionales « dans lesquelles la Mauritanie joue un rôle important, notamment dans le domaine de la sécurité au Sahel ». Cette visite intervient après un coup de froid entre Paris et Nouakchott. Le point d’orgue de ces relations tendues a été la réception à l’Elysée du militant Biram Ould Dah Ould Abeid. Un épisode qui a suscité une vive ... Lire la suite


Enquêtes
Vendredi 24 Mars 2017 - 20:00

La Grande Muette a fait le point le 22 mars à Paris, sur la situation sécuritaire dans la Bande sahélo-saharienne. Il y règne globalement un calme, selon le ministère français de la Défense, tout en relevant deux faits particuliers, notamment l’assassinat du chef local du groupe d’autodéfense Imghad et Alliées à Ménaka, et l’attaque d’un poste de gendarmerie Burkinabè dans la région de Nassambou.

Le ministère français de la Défense constate une stagnation sur le plan politique de l’Accord de Paix et de réconciliation (APR) au Mali, le blocage à Tombouctou de l’installation des autorités intérimaires, mais des progrès et des efforts encourageants du bataillon du Mécanisme opérationnel de coordination (MOC) sur le plan sécuritaire.

Ainsi à Gao, a été procédée la relance de l’Opération Filidjio par les Forces armées maliennes (Fama) en vue de ... Lire la suite


Enquêtes
Jeudi 23 Mars 2017 - 17:15

La possibilité d’un changement important du climat  au tour de l’Atlantique  a été symbolisée par une fiction hollywoodienne appelée « Le jour d’après ».

Pour évaluer le risque, des chercheurs du laboratoire Environnements et Paléo-environnements océaniques et continentaux (CNRS/ université de Bordeaux) et de l’université de Southampton ont développé un algorithme pour analyser les 40 projections climatiques prises en compte dans le dernier rapport du Giec. Cette nouvelle étude fait monter la probabilité d’un refroidissement rapide de l’Atlantique Nord au cours du XXIe siècle de près de 50%, selon les résultats publiés par la revue Nature Communications.

Détecté dans toutes les projections des modèles climatiques actuels, « le ralentissement de la circulation océanique de retournement pourrait entraîner un bouleversement climatique sans ... Lire la suite

Pages