Opinion

  • Éditorial

Application

Vendredi 21 Septembre 2018 - 19:25

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Autour des systèmes de paiements par téléphone mobile qui vont jusqu’aux produits d’épargne, de crédit ou d’assurance, de gestion, les start-up congolaises sont en train de construire des services de plus en plus précieux.

Ces applications, comme ainsi désignées les logiciels en vogue, attirent chaque jour l’attention d’utilisateurs flattés par la commodité qu’apporte le numérique, même si beaucoup reste encore à faire pour assoir un véritable écosystème pérenne et solide.

Cette semaine, parmi les start-up qui tentent de lever certains des freins qui grèvent traditionnellement le développement de l’économie du Congo, nous faisons un bref clin-d’œil à Weego créative, une jeune pousse constituée essentiellement de Congolais et dont la dernière application veut aider les entrepreneurs à une gestion aisée et mobile de leurs affaires.

Puisque là où il y a un problème, il y a toujours une solution, les start-up saisissent ces opportunités pour créer des services à valeur ajoutée. Pourvu que ces applications qui jaillissent comme des champignons trouvent un véritable créneau d’orientation puis d’expression capable d’accélérer la révolution numérique.

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition du Samedi (SA)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 13/12/2018 | Réconciliation
▶ 13/12/2018 | Cadeaux
▶ 13/12/2018 | Dix jours
▶ 12/12/2018 | Routes
▶ 11/12/2018 | Intégration
▶ 9/12/2018 | Hygiène
▶ 7/12/2018 | Moeurs
▶ 7/12/2018 | Liste
▶ 6/12/2018 | Implication
▶ 5/12/2018 | Survie