Opinion

  • Éditorial

Croisière

Vendredi 24 Mai 2019 - 13:55

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Nous en rêvions depuis longtemps mais voici que le rêve devient réalité puisque tout au long de la journée qui commence, des écrivains, des philosophes, des poètes, des artistes se retrouveront à bord d'un navire, le Pégase, qui remontera le Pool Malebo jusqu'au point où les deux rives du fleuve Congo se rejoignent pour gagner, à des milliers de kilomètres, le cœur de l'Afrique centrale et les Grands Lacs.

Ce rêve, nous le nourrissions depuis longtemps et nous en avions parlé ici même à plusieurs reprises, mais pour le réaliser, il fallait qu'un événement majeur permette de le concrétiser. Et c'est bien ce qui s'est produit lorsqu'en plein accord, la famille d'Alioune Diop, fondateur de la revue et des Editions Présence Africaine, l’Université Marien-Ngouabi et l'Institut français du Congo ont décidé de s'associer avec l'Agence d'information d'Afrique centrale, maison mère de notre groupe de presse, pour célébrer à Brazzaville le soixante-dixième anniversaire de la création de cette vénérable institution.    

Venant au terme d'une semaine qui a vu se tenir, en divers lieux de la capitale du Congo, des réunions et des débats à l'occasion desquels de nombreuses personnalités du monde littéraire et universitaire ont échangé sur les sujets les plus divers, cette croisière sur le fleuve Congo permettra de débattre aussi sur l'aide qu'il convient aujourd’hui d’apporter à Présence Africaine pour l'aider à poursuivre la mission assignée par son fondateur, il y a soixante-dix ans. Un enjeu majeur pour la littérature africaine !

Digne d'être inscrite en bonne place dans le Patrimoine immatériel de l'humanité en raison du rôle qu'elle a joué hier dans la libération de nos peuples et de la place qu'elle occupe toujours aujourd'hui dans la littérature mondiale, la maison d'édition, dont le siège est situé à Paris rue des Ecoles, à deux pas du Panthéon, Présence Africaine doit plus que jamais être accompagnée et soutenue. Sans, bien sûr, que sa liberté et son indépendance se trouvent menacées de quelque façon que ce soit.

Il va de soi que nous ferons tout nous-mêmes pour accompagner Présence Africaine dans la poursuite de cette longue et belle marche en avant.

 

 

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 15/9/2019 | Appels perdus
▶ 13/9/2019 | Start-up
▶ 13/9/2019 | Education
▶ 12/9/2019 | Volonté
▶ 11/9/2019 | Investir
▶ 10/9/2019 | Regards
▶ 9/9/2019 | Réputations
▶ 6/9/2019 | Bilan
▶ 5/9/2019 | Faire avec
▶ 4/9/2019 | Nature