Opinion

  • Éditorial

Optimisme

Mardi 17 Janvier 2017 - 13:45

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Il est bien vrai que chacun d’entre nous subit de plein fouet, dans sa vie quotidienne, les effets de la crise financière qui affecte notre pays depuis des mois. Mais il l’est tout autant que des troubles présents peuvent sortir, sortiront même certainement, de grands progrès dans le domaine économique et social. Aussi faut-il se garder de sombrer dans un pessimisme destructeur et, bien au contraire, se projeter dans un avenir positif qui n’a rien d’utopique ni d’illusoire.

Contrairement aux apparences le Congo a, en effet, tout pour accélérer dans le proche avenir sa marche vers l’émergence. Il dispose d’une jeunesse ambitieuse que les nouvelles technologies mettent en relation avec le monde entier, d’un vaste territoire dont les ressources naturelles sont aussi diverses qu’aisément exploitables, d’infrastructures de communication qui rendent accessibles ses régions les plus reculées, d’institutions modernes et bien adaptées aux mutations en cours, d’un dispositif de sécurité intérieure qui le met à l’abri des troubles intérieurs ou extérieurs. Et parmi les atouts majeurs qui nous permettent d’envisager le proche avenir avec optimisme figure en bonne place le rôle croissant que jouent ses dirigeants dans la recherche de solutions pacifiques aux crises qui déchirent, ou menacent de déchirer, nos plus proches voisins.

La preuve de ce qui précède nous est donnée de façon évidente par les visites que de nombreuses personnalités et entreprises venues des cinq continents effectuent chez nous ces temps-ci afin de mettre en place des projets ambitieux dans les domaines les plus divers : agriculture, commerce, finances, grands travaux, recherche minière, art et culture… Des visites qui, bien évidemment, ne se feraient pas si le monde extérieur doutait de la capacité du Congo à résoudre ses problèmes présents et qui déboucheront, probablement à très court terme, sur le développement d’activités multiples dont chacun d’entre nous tirera profit un jour ou l’autre.

Rien n’est plus important, dans le moment présent où notre pays se dote d’une économie diversifiée qui le délivrera de la tutelle aussi pesante que dangereuse des hydrocarbures, que de garder l’optimisme qui nous a permis de surmonter les épreuves des dernières décennies.

 

 

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 27/5/2017 | Afflux
▶ 25/5/2017 | Religions
▶ 24/5/2017 | Certitude
▶ 22/5/2017 | Inquiétude
▶ 20/5/2017 | Et après ?
▶ 18/5/2017 | Défi
▶ 17/5/2017 | Impeachment ?
▶ 16/5/2017 | Révision
▶ 15/5/2017 | Signaux
▶ 15/5/2017 | Messages