Brin d’histoire


Brin d’histoire
Jeudi 4 Janvier 2018 - 20:45

Chassez la politique des colonnes de Brin d’histoire, elle revient au galop. Après deux livraisons à la faconde onirique, la politique nous rattrappe sous la forme d’un accord de paix relatif au conflit du Pool et à l’élection de George Weah au Liberia.

La signature de l’accord entre le gouvernement de la République et les représentants du pasteur Ntumi, au terme d’un véritable  jeu de massacre, suggère une interrogation. Pourquoi ce conflit récurrent et le recours permanent au pain de dynamite ? Après des années de lutte armée, aucune explication crédible n’est avancée. On subodore un combat pour l’alternance démocratique.  Fumeux, que tout ça ! La ... Lire la suite


Brin d’histoire
Mardi 2 Janvier 2018 - 11:35

Des calicots au vent annoncent au public de nos grandes artères le prochain concert qu’organise le groupe GPY (Groupe Pela Yombo). C’est sous ce label qu’exerce le Congolais Henri Germain Yombo, dit Beethoven. Le nom, dit-on, est l’essence de l’homme. Dans son cas, prédestination ou hasard ? Une chose est certaine, ce jeune homme est né à Makoua, le 29 décembre 1960, année de l’accession du Congo à l’indépendance. Je me souviens qu’avant sa naissance, dans l’ivresse de la fête de Noël, nos aînés chantaient : « Noël, Noël baninga to bina lelo Noël ». Lorsque Jacques Opangault devient, en 1957, vice-président du Territoire du Moyen-Congo, cette rengaine ... Lire la suite


Brin d’histoire
Vendredi 22 Décembre 2017 - 10:43

En cette fin d’année 2017, force est de constater que le Congo a changé. La vie a changé aussi. La crise conjoncturelle actuelle n’en est pas la cause essentielle. Il faut remonter quarante ans plus loin, en 1977. L’assassinat du président Marien Ngouabi, le 18 mars de cette année-là, marque la césure entre la vie d’avant et celle d’après. En cause, le couvre-feu, instauré par le Comité militaire du parti, qui a pris en main l’organisation des obsèques du président assassiné. Trois mois durant lesquels, les débits de boissons sont quasiment contraints d’arrêter leurs activités. Cet événement malheureux a été mortifère pour  les mondanités dans la ... Lire la suite


Brin d’histoire
Vendredi 15 Décembre 2017 - 11:33

Un jour de 1962, Jacques Opangault présentait sa démission à l’abbé Fulbert Youlou, le président de la République :  « Monsieur le président, pour des raisons de convenances personnelles, j’ai l’honneur de vous demander de vouloir bien accepter ma démission du ministère des Travaux publics, des transports et du tourisme, que vous aviez bien voulu me confier dans votre gouvernement. Je tiens à vous remercier de la confiance que vous aviez voulu placer en moi, et je vous prie, Monsieur le président, d’agréer, l’assurance de ma haute considération. Jacques Opangault ».

Voilà un personnage qui va éviter les « châtiments de l’oubli », pour reprendre les mots ... Lire la suite


Brin d’histoire
Vendredi 8 Décembre 2017 - 10:51

Il y a plus de quarante ans, au Congo, Marien Ngouabi, président de la République et fondateur du Parti congolais du travail, lança une campagne en vue de la radicalisation de la révolution et d’un redressement salutaire pour accélérer le mouvement révolutionnaire dans le pays. Cette radicalisation fut sous-tendue par la Déclaration du 12-12-75. C’était un mouvement révolutionnaire profond. Sa mission essentielle était de modifier qualitativement la situation dans notre pays. À l’époque, des mesures courageuses avaient été envisagées dans plusieurs directions, notamment au niveau de l’appareil d’Etat, caractérisé par sa lourdeur et son inefficacité, loin de ... Lire la suite


Brin d’histoire
Jeudi 30 Novembre 2017 - 11:40

Le monde a été frappé d’émoi, suite aux révélations sur l’esclavage en Libye. En réalité, le phénomène n’a jamais cessé véritablement dans certaines contrées.  Dans son numéro du 21 août 1954, La semaine de L’AEF (actuelle Semaine Africaine) raconte l’histoire d’un esclave vendu à la Mecque et qui a réussi à s’évader. Cette histoire a été publiée dans Afrique nouvelle du 4 août 1954. Awad El Djoud, c’est de lui qu’il s’agit, avait été interrogé par D. Traoré, correspondant à Bamako de la revue citée ci-dessus.

Awad est né vers 1933. À l’âge de 9 ans, un certain Mohamed Ali ag Attakher le prend à son service. Il n’est pas payé  mais ... Lire la suite


Brin d’histoire
Vendredi 10 Novembre 2017 - 12:21

Tout a été dit, le mois dernier, à l’occasion du 28e anniversaire du  décès, un 12 octobre de l’année 1989, de Luambo Makiadi Franco, ce géant de la musique congolaise et africaine. Que dire de plus, sans tomber dans le cliché ou dans des lieux communs mille fois ressassés, au risque de radoter !

Franco est né à Sona Bata, le 6 juillet 1938,  d’une mère ne-kongo et d’un père tétéla. Jusqu’à sa mort, il a eu une relation privilégiée avec sa maman, Makiese. À son arrivée à Léopoldville, en compagnie de cette dernière, il fait un passage anecdotique à l’école de Léo 1 (Kintambo actuellement). Enfant de la balle, il a appris, seul, la musique, avant de ... Lire la suite


Brin d’histoire
Jeudi 2 Novembre 2017 - 12:55

Voici 21 ans que le Fespam tente de s’imposer dans l’univers mondial des festivals, avec des résultats mitigés. Il est l’héritier d’une liste déjà longue de tentative similaire d’affirmation culturelle de l’Afrique. En 1977, il y a quarante ans, se tenait, à Lagos, au Nigeria, la 2ème édition du Festac, après le festival des arts nègres de Dakar en 1966. Entre les deux eut lieu le Festival panafricain d’Alger en 1969, au cours duquel, les Bantous de la capitale contribuèrent à asseoir la renommée de la musique des rives du fleuve Congo, en remportant la médaille de bronze dans la catégorie musique derrière l’Algérie, le pays médaille d’or et la ... Lire la suite


Brin d’histoire
Lundi 30 Octobre 2017 - 9:24

Emile Chartier, dit Alain, né le 3 mars 1868, mort le 2 juin 1951, écrivain et philosophe, professeur et journaliste résolument démocrate et pacifiste a écrit : « Propos sur les pouvoirs », critique radicale du pouvoir comme politique. Instructif. « Une œuvre d’ample envergure et de grand style, singulièrement présente au lecteur, fait d’Alain, l’une des plus vigoureuses figures de l’humanisme occidental ». C’est à la lumière de ce texte que je reviens, à quelques jours de la célébration de la Fête de la République, sur la chute du premier président de la République. En effet, à l’heure des comptes, le président est toujours seul, comme Fulbert Youlou ... Lire la suite


Brin d’histoire
Vendredi 20 Octobre 2017 - 14:12

 Voici dix ans, que la silhouette de pachyderme du Mémorial Pierre-Savorgnan-de-Brazza s’impose dans l’environnement brazzavillois. Tout a été dit sur l’explorateur français d’origine italienne, fondateur du Congo français. Hormis l’avenue qui porte son nom à Poto-Poto, le sergent Malamine reste un célèbre inconnu. À travers un patchwork de textes présentés par René Maran, nous allons le découvrir.

Pour son deuxième voyage, Brazza s’embarque le 27 décembre 1879 à Liverpool, pour le Haut-Ogooué et l’Alima. Son projet pour cette mission consiste à battre Stanley de vitesse. Il recrute, en passant à Dakar, dix laptots, dont il confie le commandement au caporal ... Lire la suite