Opinion

  • Éditorial

Bravoure

Jeudi 18 Novembre 2021 - 19:36

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Susciter, réformer, créer et développer requièrent audace et ambition. L’audace de créer, la volonté de développer, l’envie de persister : c’est la devise qui conduit actuellement et nourrit tant les jeunes ancrés dans leur rêve, les start-up en voie de développement, mais aussi les artistes en herbe de la nouvelle génération.

Le devoir que nous faisons de mettre sous les projecteurs des initiatives capables d’engranger de nouveaux espoirs est une nécessité, sûrement, de faire remonter à la surface les clés pour transformer les angoisses et les fantasmes en succès. Au travers des démarches inspirantes comme celles du Nina Wateko, jeune chanteuse inclassable, qui enflamme bientôt le public de Wattrelos, en France, ou encore l’audace de Lysias Yoane Mylandou Massengo qui vient de réussir son incubation à Dakar pour son projet de soutenir une société plus démocratique pour le bien-être collectif au Congo, des pistes, évidemment, d’un modèle de courage à calquer.

Vous vous êtes lancés ? Bravo et bienvenue dans l’univers de ceux qui prennent le temps de réfléchir sur leur société. Mais passé l’enthousiasme des débuts, une vérité s’impose quand même. Soyez réalistes ! Il faut que ça marche ! Alors pour ne pas que le rêve vire au cauchemar, mieux vaut avoir une stratégie efficace pour que chaque goutte de sueur versée, chaque effort dépensé vous assure le meilleur retour sur investissement.

Les Dépêches du Bassin Congo

Edition: 

Édition du Samedi (SA)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 27/1/2022 | Tendances
▶ 26/1/2022 | Hommages
▶ 25/1/2022 | Nul ne peut tolérer…
▶ 22/1/2022 | Pédagogie
▶ 20/1/2022 | Intégration
▶ 20/1/2022 | Honneur !
▶ 21/1/2022 | Santé publique
▶ 18/1/2022 | Absurde !
▶ 17/1/2022 | Violences
▶ 15/1/2022 | Reconduction 2