Opinion

  • Éditorial

Calculs

Mardi 9 Avril 2024 - 20:40

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


A deux ans de l’élection présidentielle de 2026, les partis politiques bougent sans dévoiler les raisons réelles de ce remue-ménage. L’Union panafricaine pour la démocratie sociale (Upads) est traversée depuis 2017 par une crise interne entretenue par des militants et sympathisants regroupés au sein d’un mouvement dénommé « L’esprit Upads ».

Ces « récalcitrants » comme les qualifient certains dirigeants du parti viennent d’écoper de sanctions disciplinaires allant de la suspension temporaire au blâme et avertissement. Le congrès prévu en 2025 se prononcera clairement sur ces différentes sanctions, selon les termes du communiqué final de la dernière session du Conseil national.

En outre, les dissensions au sein de l’Union des démocrates humanistes-Yuki sont encore vives en dépit de l’élection du nouveau président du parti. La semaine dernière, les dissidents ont convoqué un congrès dit de « réconciliation » qui n’a pas pu être tenu le 7 avril comme prévu, en raison de la dispersion du rassemblement par les forces de l’ordre. La crise demeure ainsi entière !

De son côté, le Mouvement congolais pour la démocratie et le développement intégral cherche à rebondir après les échecs des dernières consultations électorales. Son mutisme peut s’expliquer par le besoin de prendre du recul.

Quant au Rassemblement citoyen, la direction politique semble reprendre l’initiative avec la publication par son président d’un ouvrage intitulé « N’ayez pas peur, la démocratie va prévaloir ». Autant de calculs qui traversent les têtes des responsables des partis à l’approche d’une consultation politique majeure, l’élection présidentielle.

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 23/5/2024 | Danger permanent
▶ 23/5/2024 | Urgence !
▶ 20/5/2024 | Jeunesse battante
▶ 16/5/2024 | Déferlement
▶ 15/5/2024 | Réponse
▶ 14/5/2024 | Conflit d’intérêts
▶ 13/5/2024 | Surcharge !
▶ 11/5/2024 | Passer à l'acte
▶ 11/5/2024 | Investir dans le sport
▶ 10/5/2024 | A la peine !