Opinion

  • Éditorial

Césarienne

Lundi 4 Mars 2024 - 18:55

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Le gouvernement vient de relancer le programme de gratuité de la césarienne et d’autres interventions obstétricales majeures à travers la remise de kits opératoires aux structures sanitaires publiques spécialisées.

Cette dotation devra permettre, d’une part, de soulager les centres de santé qui en accusent le besoin, et, d’autre part, de renforcer leurs capacités de fonctionnement en réduisant le taux de mortalité maternelle et néonatale au Congo.    

Les effets néfastes de la crise sanitaire du covid-19 ont porté un coup dur aux systèmes de santé de la plupart des pays en développement, au point où certains programmes d’assistance ont connu un ralentissement ou ont purement et simplement été supprimés.

La gratuité de la césarienne avait déjà été expérimentée au Congo, il y a quelques années, avec un certain succès au profit notamment de nombreuses femmes issues de familles défavorisées.

Le succès de cette relance dépendra aussi de la nécessité de veiller sur les kits opératoires de telle sorte que les professionnels de santé en fassent un bon usage. D’éventuels actes de détournement porteraient préjudice aux patientes.

 

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 13/4/2024 | C'était chaud !
▶ 12/4/2024 | On se surveille !
▶ 11/4/2024 | Défis sanitaires
▶ 10/4/2024 | Savoir gérer
▶ 9/4/2024 | Calculs
▶ 8/4/2024 | Feu de tout bois
▶ 7/4/2024 | Voisinage
▶ 4/4/2024 | En attente
▶ 4/4/2024 | Délocalisation
▶ 2/4/2024 | Encore une concertation !