Opinion

  • Éditorial

Courageuses Diables rouges !

Lundi 21 Juin 2021 - 11:06

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Aux ambassadrices congolaises de la Coupe d’Afrique des nations de handball, jouée ce mois de juin au Cameroun, de trouver à travers ce texte le témoignage justifié du soutien que leur ont apporté leurs compatriotes durant cette compétition. De retour au pays pour celles qui vivent au Congo ou à l’étranger pour celles ayant adopté une seconde patrie, veuillez, si vous avez un peu de temps libre, découvrir ce mot qui vous est dédié. Il est modeste et sincère.

Le 11 juin, vous avez été intraitables face à vos concurrentes du Cap Vert battues 34 à 23. Un écart de 11 buts, synonyme de la maîtrise des hostilités dont vous avez fait preuve au cours de votre première sortie. Un peu plus tard, devant les Angolaises, devenues un obstacle infranchissable pour vous depuis belle lurette, vous avez sauvé votre honneur en perdant 24 à 29 avec seulement cinq buts de différence.

Dans cette course au titre et à la qualification pour le mondial prévu en Espagne à la fin de cette année, l’épreuve la plus redoutée a été le quart de finale qui vous a opposées aux Lionnes de la Teranga du Sénégal. Ce match joué le 15 juin à Yaoundé, la capitale camerounaise, était interdit aux hypertendus tant le thermomètre fluctuait. Il a réveillé chez chacune et chacun, sur l’aire de jeu comme en dehors, cette flamme patriotique rageuse que seul le sport est en mesure de maintenir allumée. En les battant 21 à 20, vous avez soutenu avec fierté le palmarès du Congo, quatre fois titré dans cette compétition.

Puis est venue l’opposition aux Lionnes indomptables du Cameroun, hôtes du tournoi. Indomptables, oui, elles l’ont montré à presque toutes leurs rivales. Beaucoup plus encore avec les Nigérianes qu’elles ont griffées à plusieurs reprises et même traumatisées au vu du score final de 34 buts à 14 en leur faveur. Vous, les Diables rouges n’avez pas eu peur des crocs de ces Lionnes indomptables. Avec un peu de vigilance et de réussite, vous auriez pu réitérer l’exploit emporté devant les félines sénégalaises. Vous avez fait redouter les Camerounaises jusqu’à la fin et avez perdu 21 à 22 sans rancœur.

Cinq buts d’écart, c’est encore votre score lors du match pour la troisième place joué vendredi contre les Tunisiennes qui l’ont gagné 22 à 17. Vous serez présentes en Espagne pour la Coupe du monde de la discipline organisée du 2 au 19 décembre. Pour les cinq mois qui restent, il serait souhaitable que vous vous dépensiez dans les préparatifs de ce nouveau challenge. Au Cameroun, l’enthousiasme de votre staff se lisait sur tous les visages et votre sélectionneur, Younes Tatby, était heureux de vous avoir dans son groupe. Prouvez donc à vos concitoyens qui croient en vous que vous méritez d’être célébrées.

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 17/9/2021 | Au féminin
▶ 16/9/2021 | COP 26?
▶ 15/9/2021 | Qatar 2022
▶ 14/9/2021 | Egoïsme
▶ 13/9/2021 | Mobilisation
▶ 14/9/2021 | Punition collective
▶ 9/9/2021 | Constat
▶ 14/9/2021 | Enlisement
▶ 7/9/2021 | Protection
▶ 7/9/2021 | Fonds bleu