Opinion

  • Éditorial

Danse

Mercredi 23 Novembre 2022 - 10:02

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Les artistes chorégraphes d’Afrique se donnent rendez-vous à Brazzaville, du 29 novembre au 5 décembre, pour le festival international « Boya kobina », en français « Venez danser ». Le thème de cette année est « Action ! On posera les mots après ». 

Ces retrouvailles itinérantes constituent une occasion pour les chorégraphes de faire connaître au public aussi bien leurs danses que leurs styles. Pour la présente édition, l’Institut français du Congo, le lycée agricole, les dunes de Ntoula, le site « Les pieds dans l’eau » ainsi que « Chez les habitants » sont choisis pour abriter les spectacles.

Pour les initiateurs du projet, la thématique de cette occurrence s’inspire de la création chorégraphique de 2009 intitulée « Empreinte, on posera les mots après ». « Boya Kobina » a pour missions, entre autres, d’accompagner les danseurs en devenir.

De telles rencontres font la fierté de notre pays qui a inscrit la culture parmi ses multiples priorités. Ainsi, des initiatives de ce genre méritent d’être pérennisées et soutenues par les pouvoirs publics.

Malheureusement, lors de leurs sorties publiques, les acteurs du secteur culturel déplorent des difficultés auxquelles ils font face, notamment le soutien financier et logistique. C’est pendant de pareilles occasions que l’Etat et les mécènes peuvent prendre la mesure des doléances des artistes et d’en proposer des pistes de solutions.

L’Afrique dispose des potentialités chorégraphiques et artistiques dont l’exploitation minutieuse et le soutien multiforme peuvent conduire à l’explosion des talents endormis.

 

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 9/12/2022 | Répétition
▶ 7/12/2022 | Jeux scolaires
▶ 7/12/2022 | Desserte
▶ 7/12/2022 | Sanction
▶ 3/12/2022 | Combien sont-ils?
▶ 1/12/2022 | Egaliser
▶ 1/12/2022 | Conditions de travail
▶ 30/11/2022 | Projection
▶ 5/12/2022 | Progrès accomplis
▶ 25/11/2022 | Cinquante ans