Opinion

  • Éditorial

Difficile marche

Vendredi 22 Mars 2024 - 8:32

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Les engagements maintes fois renouvelés par les pouvoirs publics de combattre la gabegie financière semblent encore loin des résultats escomptés, en dépit de la mise en place de structures appropriées.  Les dérives signalées ça et là dans les régies financières invitent à plus de détermination dans l'accomplissement de cette exaltante mission. Le chemin est difficile et semé d’embûches.

Le changement de comportement ayant des exigences et des valeurs, créer la rupture avec ces antivaleurs est d’autant plus urgent à l’heure où la bonne gouvernance figure au nombre des exigences des partenaires au développement.

Pour renforcer la bonne gouvernance et lutter contre la fraude fiscale, des réformes en profondeur sont attendues. De l’avis des observateurs, sanctionner sans sourciller les crimes financiers aidera à arrêter l’hémorragie fiscale décriée dans les administrations publiques.

Dans cette perspective, le déferrement d’une vingtaine d'agents des douanes devant le parquet de Brazzaville est un signal fort lancé aux fonctionnaires de l'Etat qui se livrent à de pratiques condamnables. 

La bataille contre la gabegie et l’enrichissement illicite requiert l’implication des instances dont c'est la raison d'être. L'on devrait faire en sorte qu’il n’y ait ni de menu fretin ni de gros poissons à l'heure de dire le droit, rien que le droit. Peut-être que l'exemple cité plus haut est un signe que la fin de la récréation a sonné ?

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 13/4/2024 | C'était chaud !
▶ 12/4/2024 | On se surveille !
▶ 11/4/2024 | Défis sanitaires
▶ 10/4/2024 | Savoir gérer
▶ 9/4/2024 | Calculs
▶ 8/4/2024 | Feu de tout bois
▶ 7/4/2024 | Voisinage
▶ 4/4/2024 | En attente
▶ 4/4/2024 | Délocalisation
▶ 2/4/2024 | Encore une concertation !