Opinion

  • Éditorial

Donner plus

Mercredi 10 Juillet 2024 - 19:28

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Le tirage au sort de la prochaine Coupe d’Afrique des nations Maroc 2025 a placé le  Congo dans le groupe K avec l’Afrique du Sud, l’Ouganda et le Soudan du sud. Briser enfin le plafond de verre d’une qualification à la phase finale qui fuit le Congo voici bientôt dix longues années, tel est le souhait des Congolais lassés de ce long passage à vide des Diables rouges. 

La théorie selon laquelle on apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite tarde à produire ses effets. Le chemin vers la qualification ne sera pas si simple comme on le croit mais  plein d’embûches. Et  les  retrouvailles entre le Congo et son ancien sélectionneur, le Belge Paul Put, devenu l’actuel coach de l’Ouganda, alimentent déjà  les conversations surtout après  la débâcle des Congolais face aux Marocains lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2026. 

Les performances actuelles de l’équipe nationale, notre bien commun inquiètent. Ce qui est vrai lorsqu’on s’unit, on peut aller au –delà de nos faiblesses. Car le renouveau du football ne peut s'envisager que dans un esprit où tous les acteurs regardent dans la même direction. On réussit à réaliser en effet une œuvre de grande envergure grâce aux efforts individuels et collectifs.  C’est ainsi que des changements dans la préparation de l’équipe nationale s’imposent pour lui permettre de franchir un palier.  

Aux joueurs de donner le maximum de ce qu’ils peuvent physiquement, mentalement et techniquement. Il leur faut surtout être ambitieux, offensifs et créatifs. Ce n’est qu’au prix d’efforts conjugués qu'ils pourront effacer les contre-performances. La réussite passera aussi par la volonté du ministère des Sports et de la Fédération congolaise de football  à se surpasser et harmoniser leurs vues sinon les mêmes causes produiront les mêmes effets. C’est en associant nos forces que l’on peut vaincre.

Les Dépêches de Brazzaville.

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 20/7/2024 | Brazza vit
▶ 18/7/2024 | Aveu
▶ 17/7/2024 | Pour l’honneur !
▶ 15/7/2024 | Un pas
▶ 13/7/2024 | Double braconnage
▶ 11/7/2024 | Atout indéniable
▶ 10/7/2024 | Donner plus
▶ 8/7/2024 | Survie
▶ 6/7/2024 | Vers 2026