Opinion

  • Éditorial

Exonération

Lundi 13 Mars 2023 - 18:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Les personnels des administrations douanières des pays d’Afrique centrale se sont retrouvés en conclave du 6 au 9 mars dernier à Brazzaville, dans le cadre d’une formation consacrée au suivi et au contrôle des exonérations des taxes et droits des régimes suspensifs douaniers.

Organisée avec l’appui du Fonds monétaire international, la rencontre de la capitale congolaise traduit la volonté des autorités sous-régionales de renforcer les capacités professionnelles des ressources humaines pour mieux lutter contre la fraude et augmenter les recettes issues des services douaniers.

Ces retrouvailles sont une initiative encourageante dans la mesure où les budgets des Etats concernés sont renfloués en bonne partie par les ressources provenant des droits et taxes, y compris des contributions perçues sur les matières premières, en particulier les hydrocarbures, les minerais et le bois.

La mise en place de systèmes de recouvrement efficaces s’avère indispensable pour ces Etats dont les gouvernements sont tenus, d’une part, d’assurer le paiement régulier des salaires, des bourses et des pensions, et, d’autre part, de construire des infrastructures de base et de faire face à d’autres charges en matière de développement.

Les nombreux défis qui se posent à l’Afrique centrale commandent que les administrations douanières n’accordent pas d’exonérations fantaisistes. Espérons que les participants à cette formation mettront à profit les connaissances acquises pour le bien de la sous-région.

 

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 29/5/2024 | Examen
▶ 28/5/2024 | De bonne guerre
▶ 25/5/2024 | Kinshasa secouée
▶ 23/5/2024 | Danger permanent
▶ 23/5/2024 | Urgence !
▶ 20/5/2024 | Jeunesse battante
▶ 16/5/2024 | Déferlement
▶ 15/5/2024 | Réponse
▶ 14/5/2024 | Conflit d’intérêts
▶ 13/5/2024 | Surcharge !