Opinion

  • Éditorial

Inquiétant !

Mardi 5 Octobre 2021 - 18:49

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Le moins que l’on puisse dire au vu des tensions qui s’aggravent, en Afrique du nord, entre l’Algérie et le Maroc mais aussi de la brouille qui se produit entre la France et l’Algérie qui refuse désormais le survol de son territoire par les avions militaires chargés d’approvisionner la force Barkhane, le moins que l’on puisse dire par conséquent est que cette partie du continent s’enfonce dans une crise qui pourrait bien devenir ingérable à brève échéance.

Se surajoutant au désordre politique que l’assassinat du « Guide » libyen Mouammar Kadhafi, programmé il y a quinze ans par les puissances occidentales, a provoqué sur toute l’étendue du Sahel, ces tensions font planer de terribles menaces sur cette partie du continent. Elles donnent, en effet, des armes redoutables aux milices islamistes qui se répandent lentement mais sûrement sur toute l’étendue de l’immense zone sahélo-saharienne et qui descendent maintenant vers l’Afrique centrale, l’Afrique de l’ouest, la Corne de l’Afrique.

Ne mettons donc pas la tête sous le sable comme le font trop de dirigeants du temps présent : seule l’Afrique elle-même pourra se défendre contre la terrible menace qui pèse sur elle. Ni les institutions internationales au premier rang desquelles figure l’Organisation des Nations unies, ni les grandes puissances aussi bien armées soient-elles ne seront capables de prévenir le pire. Exactement comme cela vient de se produire en Afghanistan où les forces américaines ont dû se retirer dans le désordre après vingt années de combats inutiles.

D’où cette évidence selon laquelle nous, les Africains, nous devons prendre sans plus attendre les dispositions, les mesures qui permettront de lutter efficacement contre le fanatisme religieux, les tenants du radicalisme politique, les trafiquants d’êtres humains, les marchands de drogues et de stupéfiants qui prolifèrent en jouant sur la faiblesse des Etats. Plus que jamais l’Union africaine doit se mobiliser, s’organiser pour lutter efficacement contre les démons qui tentent de l’asservir.

Le temps est venu, indiscutablement, où un sommet des chefs d’Etat et de gouvernement consacré à la protection de notre continent s’impose de façon aussi claire qu’indiscutable.

 

 

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 21/10/2021 | Alarme
▶ 20/10/2021 | COP26: message du Congo
▶ 19/10/2021 | Sécurité
▶ 18/10/2021 | Vulnérabilité
▶ 16/10/2021 | "Coup de poing"
▶ 14/10/2021 | Union
▶ 13/10/2021 | Fairplay, vraiment?
▶ 13/10/2021 | Exemple
▶ 11/10/2021 | Retour
▶ 9/10/2021 | Violence gratuite