Opinion

  • Éditorial

Interconnexion

Mardi 31 Mai 2022 - 8:49

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Amorcée depuis quelques années, l’interconnexion des réseaux à fibre optique en Afrique centrale poursuit son chemin. Le Congo et le Cameroun en ont donné la preuve la semaine dernière en connectant leurs réseaux au niveau du département de la Sangha, grâce au projet Central Africa Backbone.

Au total, 347km de câble en verre et d’autres infrastructures techniques ont été disposés entre les deux pays frontaliers. Les travaux ont coûté près de 6,7 milliards F CFA à la Banque africaine de développement. Il s’agit là d’une nouvelle opportunité de renforcement des liens séculaires entre les peuples de la sous-région.

La connexion des réseaux internet est un facteur de développement, d’éclosion des échanges économiques et commerciaux. Elle va accélérer l’intégration, réduire la fracture numérique dans l’une des zones les plus nanties en ressources naturelles de l’Afrique.

En cas de problème technique sur son réseau, l’une des parties pourra s’appuyer sur l’autre pour éviter des désagréments susceptibles de poser préjudice aux banques, établissements de microfinance, hôpitaux, services de sécurité, sociétés de téléphonie mobile, médias et autres structures fonctionnelles à base de l’internet.         

Nonobstant leur liaison terrestre par la route asphaltée Ketta-Djoum, le Congo et le Cameroun ont aussi établi une passerelle numérique à Ouesso, chef-lieu de la Sangha, où sera également hébergé le nœud d’interconnexion du Congo et de la République centrafricaine en fibre optique sous-fluviale.

L’interconnexion des réseaux à fibre optique marque une étape cruciale dans le processus de suppression des barrières qui freinent l’intégration en Afrique centrale. Elle va contribuer à la lutte contre la cyber criminalité et autres infractions perpétrées par les canaux digitaux. Conscient de l’impératif de relier les Etats, le Congo avait bien auparavant connecté son réseau à ceux du Gabon et de la République démocratique du Congo.

Que les retombées de cette nouvelle forme de coopération servent réellement la population de l’Afrique centrale. 

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 11/8/2022 | Combat
▶ 11/8/2022 | Audacieuses !
▶ 10/8/2022 | Le bout du tunnel
▶ 9/8/2022 | Exemple
▶ 8/8/2022 | Apatridie
▶ 6/8/2022 | Béances
▶ 4/8/2022 | Récurrence
▶ 4/8/2022 | Tenir bon
▶ 4/8/2022 | « Renards de surface »
▶ 2/8/2022 | Mémorial