Opinion

  • Éditorial

A la peine !

Vendredi 10 Mai 2024 - 18:12

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


En dépit d’importantes ressources naturelles, la République du Congo continue d’accuser un faible taux d’investissements qui ne favorise pas une grande participation du secteur privé national au produit intérieur brut du pays. Les réformes entreprises par le gouvernement pour contribuer à promouvoir le développement de ce secteur appellent à davantage d’efforts.   

Si la mise en œuvre desdites réformes se poursuit, l’Etat devra envisager des mécanismes permettant aux entreprises nationales où étrangères d’investir dans les secteurs à fort impact social et économique tels que celui de l’eau et de l’électricité. L’objectif étant de corriger durablement les défaillances de la E²C et LCDE qui en détiennent le monopôle.

Dans cette optique, la promotion du partenariat public-privé à travers la création d’un ministère dédié pourrait être le cadre adéquat pour faciliter un plus grand accès au financement du secteur privé confronté à une insécurité judiciaire, à des contraintes fiscales pénalisantes et à un déficit de formation et d’information des entrepreneurs. Face à un tel diagnostic, les pouvoirs publics qui se montrent préoccupés par cette situation ont été amenés à instituer l’Agence pour la promotion des investissements (API).   

Créée pour rendre l’environnement des affaires plus attractif, l’API devra surmonter des difficultés pour atteindre ses objectifs. Il s’agit, entre autres, de faciliter la mise en œuvre effective du dialogue public-privé ; d’alléger la fiscalité et la parafiscalité pour une meilleure orientation vers la croissance du secteur privé. Il est temps !

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 18/6/2024 | Prix Découvertes RFI
▶ 17/6/2024 | Cacao
▶ 15/6/2024 | Les meilleurs
▶ 13/6/2024 | Schémas directeurs
▶ 12/6/2024 | Face cachée
▶ 11/6/2024 | A la porte...
▶ 10/6/2024 | Le travail paie
▶ 10/6/2024 | La liste
▶ 6/6/2024 | Bruit
▶ 6/6/2024 | Déception