Opinion

  • Éditorial

Langues

Jeudi 25 Novembre 2021 - 18:40

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


La question de faire des langues africaines un levier de développement a toujours aiguisé des réflexions depuis longtemps. Elles portent généralement sur la dualité entre le français et les langues africaines, ce qui est encore loin d’être le cas. Si la problématique, bien qu’éprouvée, stagne continuellement derrière d’autres priorités des Etats africains, des activistes culturels tentent de rappeler la nécessité pour l’Afrique de plaider pour une politique linguistique favorable aux langues autochtones.

Dans ce numéro, un nouveau rappel nous vient du Gabon, avec l’initiative « Bantou » que conduit Esther-Eliad Okenkali Onchouet désireuse de promouvoir un nouvel espace d’apprentissage des langues locales. L’initiative n’est pas, comme on pourrait le croire, de s’enfermer dans des particularismes. C’est au contraire s’aligner sur ce qui se fait partout ailleurs dans le monde. C’est également honorer une ordonnance de l’Unesco qui voit dans la langue maternelle le garant d’une éducation de qualité.

Reste à savoir comment outiller lesdites langues et convaincre les décideurs d’adopter une vision politique bénéfique à leur population. Derrière cet appel, l’ambition est, probablement, de proposer quelques actions-clés susceptibles d’initier ou de renforcer une politique linguistique qui pourrait soutenir des programmes de développement. Par exemple, comment normaliser nos langues, les introduire dans divers domaines de la vie publique, les concilier du système d’enseignement et organiser des activités littéraires et médiatiques.

 

 

 

 

 

Les Dépêches du Bassin Congo

Edition: 

Édition du Samedi (SA)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 2/12/2021 | Résister
▶ 1/12/2021 | Merci !
▶ 29/11/2021 | Migrations
▶ 29/11/2021 | Les hiérarques
▶ 26/11/2021 | Urgence !
▶ 25/11/2021 | Langues
▶ 24/11/2021 | 50/50
▶ 23/11/2021 | Unité
▶ 20/11/2021 | Complexité
▶ 18/11/2021 | Bravoure