Opinion

  • Éditorial

L’école

Mardi 3 Octobre 2023 - 20:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


L’école est le lieu où se forme l’élite intellectuelle de demain; et par  conséquent devrait mériter une attention particulière aussi bien des pouvoirs publics que des citoyens. La libéralisation du secteur de l’éducation en 1991 dès la fin de la conférence nationale souveraine, si elle visait à donner plus d’autonomie aux établissements scolaires, a eu aussi bien des avantages que des inconvénients.

Ainsi, il importe de relever que la plupart des écoles privées n’offrent pas de conditions décentes d’apprentissage. En effet, une école doit avoir une cour de récréation aux dimensions normales, des salles de classe aérées, des fontaines d’eau potable, des sanitaires propres, des tableaux aux dimensions recommandées.    

Ce sont là entre autres des exigences que les pouvoirs publics doivent imposer sans concessions aux responsables de ces structures avant de leur octroyer des agréments provisoires. Or, aujourd’hui, non seulement les enseignants non formés écument ces écoles, mais également certaines d’entre elles sont logées dans des cadres très peu appropriés à l’enseignement.

C’est pour cette raison et pour bien d’autres que le directeur départemental de l’enseignement primaire et secondaire de Brazzaville, au cours de sa récente rencontre avec les tenants de ces établissements scolaires, a insisté sur l’obligation pour ces structures de se conformer aux normes scolaires universellement admises. Les contrevenants pourraient voir leurs écoles être fermées, a-t-il prévenu. L’avenir de nos enfants en dépend !

 

  

 

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 20/7/2024 | Brazza vit
▶ 18/7/2024 | Aveu
▶ 17/7/2024 | Pour l’honneur !
▶ 15/7/2024 | Un pas
▶ 13/7/2024 | Double braconnage
▶ 11/7/2024 | Atout indéniable
▶ 10/7/2024 | Donner plus
▶ 8/7/2024 | Survie
▶ 6/7/2024 | Vers 2026