Opinion

  • Éditorial

Lumière...

Samedi 28 Janvier 2023 - 16:46

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Kinshasa a mis les petits plats dans les grands pour réserver à Sa Sainteté le pape François l’accueil dû à son rang. Pendant quatre jours, le souverain pontife, qui foulera le sol de la République démocratique du Congo (RDC) mardi 31 janvier, prendra le temps d’écouter les fidèles de l’Eglise catholique si influente dans ce pays, les autorités politiques mais aussi la société civile et leur dira sa conviction sur l’avenir de ce pays.

Meurtrie par de longues années de conflits armés et intercommunautaires, la RDC a multiplié forums et dialogues avec ses voisins, mais aussi en interne pour tenter de ressouder l’unité nationale fortement ébranlée et préserver l’intégrité de son territoire sans pour le moment réellement tirer son épingle du jeu. A son chevet depuis un peu plus de deux décennies à travers sa mission de maintien de la paix -Monusco-, la communauté internationale n’est pas épargnée par des critiques d’attentisme et d’absence d’engagement véritable.

Les enfants du pays ne perdent pas espoir pour autant. Le séjour du pape va être un moment de grande communion et chacun de ceux qui la magnifieront formulera une prière pour l’avènement d’une ère de paix et de tranquillité sur l’ensemble du territoire national. L’homme d’église bénira cette prière mais à la fin de sa visite, il regagnera le Saint-Siège, au Vatican, pour laisser la latitude aux Congolais eux-mêmes de capitaliser sur les acquis de cette rencontre dont l’essentiel du message portera sur la réconciliation.

Il est sûr et certain que pour se réconcilier, rien ne vaut la mise en commun des énergies telles qu’elles émanent de la volonté des filles et fils de la RDC de bâtir leur pays. La réalité est aussi que Kinshasa devra se faire violence pour améliorer ses relations avec ses voisins, sans évidemment faiblir sur le projet d’assurer la défense de son territoire. Il n’y a pas de développement dans un environnement trouble. Comme à la Création: que la lumière soit !

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 18/4/2024 | Etats généraux
▶ 15/4/2024 | Faire mieux
▶ 13/4/2024 | C'était chaud !
▶ 12/4/2024 | On se surveille !
▶ 11/4/2024 | Défis sanitaires
▶ 10/4/2024 | Savoir gérer
▶ 9/4/2024 | Calculs
▶ 8/4/2024 | Feu de tout bois
▶ 7/4/2024 | Voisinage
▶ 4/4/2024 | En attente