Opinion

  • Éditorial

Morosité

Jeudi 26 Novembre 2020 - 20:14

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


En attendant décembre pour voir certainement le grand jeu, malgré la morosité des temps infestés de covid-19, le ton est donné. Les fêtes s’immiscent dans notre quotidien au cours de cette dernière semaine de novembre : place aux annonces de concerts, aux spectacles divers et aux happy ends ! La fin d’année sera-t-elle festive ? Rien n’est sûr, sauf à espérer que l’atmosphère délétère de pandémie se défasse peu à peu pour profiter du calendrier alléchant que le monde culturel nous a préparé, et également des albums musicaux qui alertent leur sortie sur le marché du disque.

Qu’il s’agisse de la musique profane, sacrée ou de sonorités inclassables qui défendent déjà leur part en cette fin d’année au moment de changer de millésime, la liste est bien pleine et donne envie d’imaginer et de programmer des occasions d’ambiance. Avant Noël, Fally Ipupa nous assure d’un second album Tokooos, Céline Banza lance déjà son single « Mbi ndo Yemo », Steven Clinton dévoile « Obongui », Zao caresse la sortie de « Liberté »…

Si le tableau des disques à séduire ce moment est plausible, et même si le coupé-décalé est essoufflé, rien n’est sûr que nous goûterons aisément ces échos comme hier. Les fêtes de fin d’année auront-elles moins de magie ? Aucune réponse exacte. Les concerts du Nouvel An passeront sans doute un tour en raison de la pandémie, surtout s’il faut prester devant moins de cinquante personnes et être chez soi les week-ends avant 20 heures.

 

 

Les Dépêches du Bassin du Congo

Edition: 

Édition du Samedi (SA)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 22/1/2021 | Observons …
▶ 21/1/2021 | Allez les Rouges!
▶ 20/1/2021 | Espérons …
▶ 18/1/2021 | Ajouts sur la liste
▶ 15/1/2021 | Modèle ?
▶ 14/1/2021 | Prises de parole
▶ 13/1/2021 | Restauration
▶ 12/1/2021 | Modération
▶ 10/1/2021 | Logique !
▶ 8/1/2021 | Emballement