Opinion

  • Éditorial

Pelouses

Mercredi 2 Novembre 2022 - 16:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Le problème de maintenance des pelouses reste préoccupant au Congo. Il suffit de faire le tour des onze stades implantés à travers le pays pour s’en rendre compte. Le gazon naturel n’offrant plus de meilleures garanties dans la plupart des cas, comme on le voit au stade de l’Unité, à Kintélé, les dirigeants ont porté leur dévolu sur les pelouses synthétiques dont les coûts de maintenance sont relativement faibles.

A Ouesso, dans la Sangha, et Madingou, dans la Bouenza, l’artificiel a été le premier choix. Peu en importe la qualité, l’entretien d’un terrain est fondamental. Conserver l’aire de jeu en parfait état tout comme la fréquence d’utilisation sont les normes requises. Les spécialistes estiment qu’il faut en moyenne 2500 heures de pratique par an sur une pelouse synthétique. Dans les cas de Brazzaville et Pointe-Noire, les terrains sont surutilisés.

Le nettoyage du gazon artificiel et le brossage ne s’effectuent pas selon les règles de l’art alors que le stade Alphonse- Massamba- Débat, à Brazzaville, dispose de son propre matériel de maintenance. Le certificat de sa pelouse a expiré avant d’être renouvelé parce que le gazon ne répondait plus aux normes alors que les fibres synthétiques doivent être préservés pour conserver leur capacité d’absorption des chocs.  

Il est aussi prouvé qu’en temps de chaleur, la température à la surface des terrains artificiels devient élevée. Pour faciliter la tâche des athlètes, l’arrosage est plus que recommandé. A Massamba-Débat, stade mythique par excellence, le système d’arrosage automatique ne fonctionne plus. On recourt aux techniques anciennes pour l’irriguer. Ce tableau peu reluisant devrait inciter à la formation du personnel qualifié en maintenance des aires sportives.

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 26/1/2023 | Cri du cœur
▶ 25/1/2023 | IRM
▶ 24/1/2023 | Hommage
▶ 23/1/2023 | Institut
▶ 21/1/2023 | Carte d'identité
▶ 19/1/2023 | Sécurité alimentaire
▶ 19/1/2023 | Sexy ou vulgaire ?
▶ 18/1/2023 | Passage à vide
▶ 18/1/2023 | Choix
▶ 16/1/2023 | Entrepreneuriat agricole