Opinion

  • Éditorial

Programmes

Mardi 4 Octobre 2022 - 19:25

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


L’initiative prise par les pouvoirs publics de réviser les programmes scolaires de français, de mathématiques et des sciences de la vie et de la terre, dont les premiers essais commencent dès cette rentrée 2022-2023, est salutaire. Elle va apporter une plus-value à l’école congolaise qui continuait d’utiliser jusque-là des manuels datant de plus de trente ans.   

En dehors de la révision des programmes, l’amelioration du système éducatif vise aussi le changement des méthodes d’enseignement dans les trois disciplines. Dans ce cadre, les pédagogues s’accordent à dire que la méthode dite interactive est plus efficace que l’enseignement direct.

L’expérimentation de ces nouveaux programmes va demander de nombreuses années avant d’atteindre les objectifs escomptés qui se résument à remonter la pente du niveau des élèves. Niveau qui, depuis plusieurs années et en dépit des amenagements scolaires, chute de manière dangereuse. Le souhait est de voir ce processus s’étendre aux classes supérieures.

Espérons qu’après ce chantier, les pouvoirs publics orienteront leur regard vers la mise en œuvre des recommandations des états généraux de l’éducation nationale qui plaident pour  la refonte en profondeur du système éducatif.

   

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 3/12/2022 | Combien sont-ils?
▶ 1/12/2022 | Egaliser
▶ 1/12/2022 | Conditions de travail
▶ 30/11/2022 | Projection
▶ 29/11/2022 | Progrès accomplis
▶ 25/11/2022 | Cinquante ans
▶ 24/11/2022 | Nouvel horizon
▶ 23/11/2022 | Déduction
▶ 23/11/2022 | Danse
▶ 22/11/2022 | Pointe-Noire