Opinion

  • Éditorial

Remarquable !

Lundi 8 Mars 2021 - 17:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Remarquable à tous égards fut la visite que le Pape François a effectuée en Irak ce week-end : d’abord, bien sûr, car elle a permis des rencontres de très haut niveau qui ont affirmé la volonté des plus hauts responsables de l’église catholique et de l’Islam chiite d’œuvrer en faveur de la paix ; ensuite, parce qu’elle a attiré pendant trois jours les regards du monde entier sur la situation toujours difficile dans laquelle vivent les peuples de cette partie du monde ; enfin parce qu’elle a fait preuve du courage qui anime le successeur de Benoît XVI au point de le conduire dans des régions où règnent depuis des décennies la violence, le fanatisme, la déshumanité.

 

Rien, en vérité, n’est plus important aujourd’hui que la recherche d’un accord solide, durable entre les religions nées dans les millénaires précédents qui ont toutes tenté d’imposer par la force leurs lois à l’ensemble du monde. L’Histoire, la terrible Histoire qui a vu  des millions, des dizaines de millions d’êtres humains massacrés au nom de Dieu, du Très-Haut, d’Allah est bien là pour le démontrer, pour le rappeler à celles et ceux qui refusent toujours aujourd’hui de regarder la vérité en face. La paix, la sérénité du monde à venir  ne seront, en effet, assurées durablement que si les religions elles-mêmes s’en convainquent et s’accordent pour vivre côte à côte sans se déchirer.

Que ce message universel ait été délivré par un homme venu du grand Sud, de l’Amérique latine très précisément, n’est assurément pas un hasard. Certes il n’est pas nouveau et a été lancé à maintes reprises dans les décennies précédentes, mais le fait que le Pape François soit venu le confirmer, au risque d’y laisser sa propre vie, là même où l’extrémisme religieux demeure très présent lui donne une importance particulière. Il prouve que le courage, la volonté l’emportent sur la prudence.

 

Ce que nous devons tous espérer, maintenant qu’un tel pas a été franchi de façon spectaculaire, c’est bien que le dialogue entre les religions, toutes les religions sans exception s’affirme au plus haut niveau de chacune comme cela vient de se produire à Bagdad, à Najaf, à Erbil, à Karakoch, à Mossoul. Et que, de ce fait, la communauté mondiale fasse un pas en avant décisif sur la voie de la paix, de la concorde religieuse. Nous avons tout à y gagner, n’est-il pas vrai ?

 

 

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 19/4/2021 | Confiance
▶ 17/4/2021 | Qui?
▶ 15/4/2021 | Au nom de la culture !
▶ 15/4/2021 | A vous …
▶ 14/4/2021 | RDC : Equipe II
▶ 13/4/2021 | Nature
▶ 12/4/2021 | Jeunesse
▶ 10/4/2021 | Place vacante
▶ 8/4/2021 | Influenceur
▶ 8/4/2021 | Cinq ans !