Opinion

  • Éditorial

Retard à l’allumage

Vendredi 29 Mars 2024 - 17:53

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Le Congo participe au Ghana aux 13es Jeux africains, et l’honneur du pays qualifié de berceau de l’Olympisme africain est sauf puisque l’on imaginait mal les Jeux continentaux se tenir sans leurs pionniers, peu  importe la taille de la délégation congolaise.  Sur les onze fédérations attendues, six seulement  ont été  conviées à y participer.

L’adage populaire le dit,  il faut apprendre de ses erreurs. Dans les préparatifs de ces jeux continentaux, force est de constater que le Congo n’a malheureusement pas encore appliqué cette maxime. Au plan  organisationnel, la  théorie selon laquelle, «  il ne faut pas rater les débuts » prend tout  son sens  quand on analyse de façon objective le bilan des prestations des Congolais au karaté, au badminton et au tennis de table. 

La  moisson n’est réellement pas à la hauteur des attentes dans la mesure où seuls les karatékas ont réussi à glaner quatre médailles de bronze.  Les  autres athlètes ont pris du retard à l’allumage parce que n’ayant pas eu le temps de récupération nécessaire entre l’incertitude du voyage et l’arrivée le jour même du début quand ce n’est en plein milieu  de la compétition.

Cette aventure ghanéenne a  tourné court pour certains sportifs, parce que tous les détails de la compétition de haut niveau  et même ceux que nous considérons comme secondaires n’ont pas été pris en compte. Comment alors s’attendre  à un résultat en l'absence d'un environnement favorable ?

Le décaissement tardif des fonds publics aura influencé négativement la prestation des ambassadeurs sur lesquels le Congo comptait pour espérer gagner d’autres médailles y compris l'or.  La pilule est difficile à avaler quand on disqualifie un athlète congolais engagé dans un sport individuel pour une arrivée tardive ou encore par manque d’équipement de compétition  adéquat. Non ! Le Congo, berceau  des jeux africains, mérite mieux.

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 13/4/2024 | C'était chaud !
▶ 12/4/2024 | On se surveille !
▶ 11/4/2024 | Défis sanitaires
▶ 10/4/2024 | Savoir gérer
▶ 9/4/2024 | Calculs
▶ 8/4/2024 | Feu de tout bois
▶ 7/4/2024 | Voisinage
▶ 4/4/2024 | En attente
▶ 4/4/2024 | Délocalisation
▶ 2/4/2024 | Encore une concertation !