Opinion

  • Éditorial

Réveil ?

Mardi 5 Janvier 2021 - 12:03

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Que la pandémie du coronavirus impacte durement la société humaine tout entière et ne laisse aucun continent à l’abri de ses effets mortels est une évidence que le nombre de victimes rendu public sur les cinq continents confirme de façon indiscutable chaque jour qui passe. Mais qu’elle fasse apparaître l’extrême vulnérabilité de notre espèce qui, jusqu’à présent, se croyait à l’abri d’une telle menace mortelle est une autre évidence que peu d’entre nous prenaient jusqu’à présent en compte. Or c’est très précisément ce qui est en train de se passer alors que débute cette nouvelle année 2021.

D’où l’idée, qui paraitra sans doute folle à certains, selon laquelle nous assistons en réalité au début d’un réveil planétaire qui pourrait bien, à plus ou moins brève échéance, changer la donne sur la scène mondiale : d’abord en ouvrant enfin nos yeux sur l’extrême vulnérabilité de l’homme face à une nature qu’il est loin, bien loin de gouverner contrairement à ce qu’il croit ; ensuite en nous faisant comprendre que les progrès techniques et scientifiques spectaculaires réalisés tout au long des dernières décennies ne nous protègent en rien aujourd’hui contre les maladies qui rampent autour de nous ; enfin en confirmant ce que de nombreux chercheurs ont annoncé dans le même temps, à savoir que l’homme est sans doute l’espèce la plus vulnérable, la plus menacée contrairement à ce qu’elle croyait après avoir imposé sa loi à la nature qui l’entoure.

Alors que la prise de conscience collective des conséquences de la dérive climatique provoquée par la suractivité humaine se confirme de jour en jour et génère un sursaut qui marquera cette décennie de façon indélébile apparait cette vérité toute aussi terrible, pour ne pas dire plus, selon laquelle l’homme, la femme, l’enfant se trouvent désormais exposés aux pires maladies qui peuvent se répandre en quelques jours comme une trainée de poudre sur toute la surface du globe et provoquer la mort de dizaines, de centaines de millions d’êtres humains.

Oui, il se pourrait bien que l’année dont nous vivons les premiers jours marque un tournant dans la vision que l’homme a de lui-même. Et qu’elle provoque, de ce fait, une prise de conscience globale de notre vulnérabilité dont surgira à brève échéance une volonté positive. Même si rien n’est encore joué sur ce terrain il n’est donc pas interdit de rêver.

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 15/1/2021 | Modèle ?
▶ 14/1/2021 | Prises de parole
▶ 13/1/2021 | Restauration
▶ 12/1/2021 | Modération
▶ 10/1/2021 | Logique !
▶ 8/1/2021 | Emballement
▶ 7/1/2021 | Discrimination
▶ 7/1/2021 | Lieux habituels
▶ 6/1/2021 | Ambition
▶ 5/1/2021 | Réveil ?