Opinion

  • Éditorial

Santé

Lundi 19 Septembre 2022 - 18:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Le gouvernement a décidé de fermer les établissements sanitaires privés exerçant leurs activités de manière illégale au Congo. A cet effet, l’inspection générale de la santé est passée à l’acte en déclarant la fermeture, à titre conservatoire, de quatre cliniques privées qui opèrent à Brazzaville.

La décision fait suite à un relâchement constaté au cours de ces dernières années en matière de contrôle de ces structures -qui pullulent à travers le territoire national après la libéralisation du secteur- censées offrir à la population des soins médicaux de qualité, conformément aux textes en vigueur.

L’être humain est sacré. L’ouverture d’un centre sanitaire privé et l’exercice de la profession de médecin ou de soignant sont assujettis à la loi. En raison de l’éloignement des hôpitaux publics et surtout de leur saturation, les malades affluent vers les cliniques privées ou ce qui en tient lieu, ignorant si ces structures sont animées par des personnels qualifiés.  

Il est évident, dans une certaine mesure, que ces officines apportent tant soit peu une réponse au manque de structures et de personnel dans certaines zones géographiques. Mais, à condition de disposer d’un matériel adéquat et d'éviter de devenir des lieux où les usagers se font extorquer de l’argent. Et pour garantir la qualité de ces structures, les services compétents ont le devoir de s’assurer que les mécanismes se passent comme il se doit.

Appelée à s’étendre vers les onze autres départements du pays, cette opération est censée mettre un terme au désordre observé depuis quelque temps dans un secteur aussi sensible que celui des soins médicaux. Pour réussir un tel pari, les inspecteurs de la santé doivent se mettre au travail sans état d’âme avec l’appui de la population.

 

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 1/10/2022 | Langue russe
▶ 30/9/2022 | Piège
▶ 29/9/2022 | Plan
▶ 29/9/2022 | Pavés
▶ 29/9/2022 | Financements additionnels
▶ 27/9/2022 | Municipalités
▶ 26/9/2022 | Cantines scolaires
▶ 24/9/2022 | Tout de même
▶ 21/9/2022 | Long terme
▶ 21/9/2022 | Feux de Brazza