Opinion

  • Éditorial

Sécurité

Mardi 19 Octobre 2021 - 19:26

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Ce qui se passe aujourd’hui un peu partout dans le monde, où de nombreux pays sont minés par les tensions internes et les heurts entre communautés, confirme à quel point la sécurité intérieure d’un Etat est vitale pour la société civile dans son ensemble. Le Liban notamment, dont l’unité se trouve à nouveau menacée au point de courir le risque de sombrer dans une nouvelle guerre civile, en apporte s’il en était besoin la preuve.

Ayons donc conscience, nous qui avions sombré dans un chaos meurtrier il y a un peu plus de deux décennies, à quel point la force publique est importante, essentielle pour le maintien de la paix civile dont dépend le sort de chacune, de chacun d’entre nous. La force publique entendue dans son sens le plus large, c’est-à-dire incluant la police, la gendarmerie, l’armée, les services de renseignement, les organes de sécurité présents dans les administrations et les services publics.

Si, en effet, le Congo, notre Congo a su mettre un terme aux conflits qui le gangrénaient et a pu se redresser en s’imposant comme le pays le plus stable, le plus sûr, donc le plus fiable de l’Afrique centrale, c’est bien parce qu’il a été protégé sur le plan interne par sa force publique. Une entité multiforme à laquelle il convient de rendre hommage dans le moment  présent car c’est bien elle qui protège l’unité nationale.

Evoquer ici cette réalité bien concrète résulte de la dégradation interne à laquelle nous assistons dans de nombreux, très nombreux pays qui, elle-même, est l’une des conséquences inévitables du délitement de la force publique et de l’incapacité des gouvernements à lutter efficacement contre cet effondrement. Elle confirme le fait que les moyens de toute nature mis à la disposition de cette même force publique doivent être protégés quelles que soient les difficultés financières auxquelles nous sommes présentement confrontés comme toutes les nations de par le vaste monde.

Jamais le rôle de la force publique dans le maintien de la sécurité et donc dans la longue marche vers le progrès d’un pays n’a été aussi évident, aussi essentiel. Ayons-en tous conscience.

 

 

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 2/12/2021 | Résister
▶ 1/12/2021 | Merci !
▶ 29/11/2021 | Migrations
▶ 29/11/2021 | Les hiérarques
▶ 26/11/2021 | Urgence !
▶ 25/11/2021 | Langues
▶ 24/11/2021 | 50/50
▶ 23/11/2021 | Unité
▶ 20/11/2021 | Complexité
▶ 18/11/2021 | Bravoure