Opinion

  • Éditorial

Surcharge !

Lundi 13 Mai 2024 - 20:01

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Un phénomène ahurissant prend corps sur la voie publique à Brazzaville avec son lot de conséquences funestes. Trois ou quatre personnes embarquées sur une moto, sans casque de sécurité, des jeunes gens sillonnent les artères de la capitale en toute insouciance et illégalité.

Il ne s’agit pas d’un procès visant les taxis-motos mais d’attirer l’attention sur une dérive sociale pernicieuse à l’origine de nombreux accidents de circulation.

L’infraction de surcharge à l’essieu ne concerne pas que les automobilistes. On observe qu’en plus du nombre exagéré de personnes embarquées, les taxis-motos roulent pour la plupart à vive allure au péril de leur vie et de celle de leurs clients. Plus grave, ils ne sont pas assurés et ne sont guère formés.

Il est temps que des mesures vigoureuses soient prises pour endiguer ce phénomène et que les conducteurs de ces engins soient aussi astreints au respect du code de la route.

L’on s’accorde à reconnaître l’importance de cette activité qui contribue à résorber tant soit peu le chômage et les problèmes de transport en commun. Il est utile qu’elle soit encadrée pour que les auteurs d’actes inciviques soient identifiés grâce aux plaques numérologiques et punis conformément à la loi. Il y va de la sécurité de la population.           

 

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 13/6/2024 | Schémas directeurs
▶ 12/6/2024 | Face cachée
▶ 11/6/2024 | A la porte...
▶ 10/6/2024 | Le travail paie
▶ 10/6/2024 | La liste
▶ 6/6/2024 | Bruit
▶ 6/6/2024 | Déception
▶ 3/6/2024 | Lueur d’espoir
▶ 1/6/2024 | Appel au casque
▶ 29/5/2024 | Examen