Opinion

  • Éditorial

Unité

Mardi 23 Novembre 2021 - 15:13

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Ce que démontre de façon implacable la pandémie du coronavirus est le fait que l’arme la plus sûre pour lutter contre ce fléau est bien l’unité nationale. Autrement dit la prise de conscience par toute la population du fait que seul le respect global des mesures adoptées par les autorités afin de stopper la progression du virus covid-19 et de ses différents variants peut nous mettre à l’abri des terribles effets de ce mal.

En témoignent de façon claire, en Europe notamment mais aussi chez nous en Afrique, la différence des situations que génèrent le respect ou le non-respect des gestes barrières, le niveau haut ou bas de la vaccination, la protection ou la non protection des personnes les plus fragiles. Des comportements individuels et collectifs radicalement différents qui expliquent pourquoi des pays proches les uns des autres subissent de plein fouet les conséquences mortelles de la pandémie ou, bien au contraire, parviennent à s’en protéger.

Dans ce contexte très particulier, rien, finalement, n’est plus important pour les Etats et leurs gouvernements que de communiquer avec le peuple sur ce sujet très sensible : communiquer pour faire comprendre à chaque citoyenne et à chaque citoyen que la lutte contre le coronavirus ne sera gagnée que s’ils appliquent de façon stricte les mesures que la communauté scientifique a mises au point et que leurs gouvernants s’emploient à faire respecter par l’ensemble de la population ; communiquer pour combattre les idées fausses que répandent de différentes façons et tout particulièrement sur les réseaux sociaux ceux et celles qui prétendent que les mesures barrières et la vaccination portent atteinte à la liberté individuelle.

Tout compte fait, dans le temps très particulier où nous vivons, il est évident que seule l’unité de la nation congolaise peut la mettre à l’abri des terribles effets destructeurs de la pandémie qui frappe la planète tout entière et sur laquelle surfent comme d’habitude les anarchistes de tous bords. Unité que la société civile dans son ensemble doit faire sienne et s’employer à concrétiser en portant un masque, en respectant les gestes barrières dictés par les pouvoirs publics, en évitant les attroupements qui favorisent l’extension de la pandémie, en s’imposant les tests qui permettent de déceler le virus et ses variants, en se faisant vacciner dès que cela est possible.

Jamais en vérité l’unité n’a été aussi importante, aussi vitale pour chacune, chacun de nous !

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 2/12/2021 | Résister
▶ 1/12/2021 | Merci !
▶ 29/11/2021 | Migrations
▶ 29/11/2021 | Les hiérarques
▶ 26/11/2021 | Urgence !
▶ 25/11/2021 | Langues
▶ 24/11/2021 | 50/50
▶ 23/11/2021 | Unité
▶ 20/11/2021 | Complexité
▶ 18/11/2021 | Bravoure