Opinion

  • Éditorial

A vous …

Jeudi 15 Avril 2021 - 19:12

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Oui, à vous monsieur le président, nous voulons dire notre respect et notre admiration en ce jour où vous allez prêter une nouvelle fois le serment d’œuvrer en faveur de notre pays tout au long de ce nouveau mandat.

 

Notre respect car la tâche que vous accomplissez depuis des décennies est à tous égards remarquable même si elle n’est pas achevée comme en témoignent les engagements que vous avez pris tout au long de la récente campagne électorale. Ayant permis, non sans mal, de franchir les obstacles qui se dressaient sur notre route et  de résoudre simultanément les conflits internes qui menaçaient l’unité de notre pays, les actions que vous avez conduites sans jamais vous décourager ont permis de faire de notre pays l’un des plus modernes et les plus ouverts du continent. S’il reste encore bien des progrès à réaliser pour répondre aux attentes de la nation congolaise, l’essentiel a été fait. Et nous vous en sommes tous très reconnaissants.

 

Notre admiration, aussi, car vous avez veillé, tout au long de vos différents mandats, à ce que les legs de nos ancêtres soient non seulement protégés, mais également mis en valeur afin que les générations à venir tirent le plus grand profit de cet héritage à tous égards exceptionnel. Un capital qui repose d’abord sur la nature magnifique et inviolée qui nous entoure et dont les institutions comme le Fonds Bleu du Bassin du Congo ont la charge d’assurer la protection dans le moment où le dérèglement climatique menace l’environnement et fait peser des menaces mortelles sur l’humanité tout entière. Un capital dont font partie tout autant les us et traditions léguées par nos ancêtres et que vous vous employez à protéger comme en témoigne le musée Kiebe-Kiebe de Ngolodoua.

 

Ajoutons à ce qui précède que si nous avons pu construire nous-mêmes, tout au long des vingt dernières années, le puissant groupe de presse et de communication dont Les Dépêches et Le Courrier de Kinshasa sont les pivots quotidiens, c’est grâce au soutien sans faille que vous lui avez apporté. Sans jamais intervenir, il faut le souligner,  ni dans leur contenu ni dans leur gestion, mais en nous aidant à surmonter les obstacles de toutes sortes qui se dressaient sur notre route. 

 

A vous monsieur le président et à la première dame du Congo nous souhaitons le meilleur pour le nouveau quinquennat qui débute aujourd’hui.    

 

 

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 11/5/2021 | Cyberattaques
▶ 10/5/2021 | Nature
▶ 8/5/2021 | Poubelles!
▶ 6/5/2021 | Nouvelle page
▶ 6/5/2021 | Musicalité
▶ 5/5/2021 | Diplomatie
▶ 3/5/2021 | Accablant !
▶ 1/5/2021 | Médiation
▶ 29/4/2021 | Web-série