Environnement


Environnement
Lundi 1 Novembre 2021 - 15:15

La 26e Conférence des Nations unies (CNUCC) ou COP26 a débuté le 31 octobre à Glasgow, en Ecosse, avec de nouvelles promesses en matière de changement climatique, après la réunion du G20 de Rome.  

Avec près de 25 000 délégués de deux cents pays, la COP26 a débuté le 31 octobre à Glasgow, en Écosse, avec de nouvelles promesses en matière de lutte contre le changement climatique. Elle s’achève le 12 novembre.  Le principal objectif du sommet sera de contenir le réchauffement de la planète en dessous de 1,5 degré Celsius en prenant des mesures rapides et concrètes et en leur assurant un financement. Il y sera, pour la première fois, question d’évaluer les progrès réalisés dans la lutte contre la crise climatique, considérée désormais comme le plus grand défi du monde, depuis l'Accord de Paris sur le climat de 2015, visant à réduire les émissions ... Lire la suite


Environnement
Lundi 1 Novembre 2021 - 9:00

Du dimanche 31 au vendredi 12 novembre se déroule en Ecosse, la Conférence de Glasgow sur les changements climatiques. Retrouvez dans ce dossier toutes les publications relatives à cet événement.


Environnement
Samedi 30 Octobre 2021 - 13:45

Plus d'une centaine de millions de personnes extrêmement pauvres sont menacées par l'accélération du réchauffement climatique en Afrique, où les rares glaciers devraient avoir disparu d'ici les années 2040, a indiqué l'Organisation des Nations unies (ONU).

Dans les profondeurs de la forêt congolaise au village Roch Kintouari, Nord du Congo BrazzavilleDans un rapport sur l'état du climat en Afrique, publié à quelques jours de l'ouverture de la COP 26 à Glasgow, l'ONU met en évidence la vulnérabilité disproportionnée de l'Afrique et souligne que le changement climatique a contribué à aggraver l'insécurité alimentaire, la pauvreté et les déplacements de population sur le continent l'an dernier.

"D'ici 2030, on estime que jusqu'à 118 millions de personnes extrêmement pauvres (c'est-à-dire vivant avec moins de 1,90 dollar par jour) seront exposées à la sécheresse, aux inondations et aux chaleurs extrêmes en Afrique si des mesures adéquates ne sont pas ... Lire la suite


Environnement
Vendredi 29 Octobre 2021 - 16:00

Le Cabinet EY et le Fonds mondial pour la forêt tropicale ont organisé, le 28 octobre à Londres, en  Angleterre, un déjeuner d’affaires dans le but de tirer profit des marchés de capitaux et mobiliser cent milliards de dollars pour lutter contre la déforestation des forêts tropicales.

Arlette Soudan-NonaultLe déjeuner d’affaires était co-animé par James Marape, Premier ministre de Papouasie-Nouvelle-Guinée, et Carmine Di Sibio, président-directeur général mondial du Cabinet EY, en partenariat avec le président de la République du Gabon, Ali Bongo Ondimba, et le Premier ministre de la République de Belize, Johnny Brecino.

Dans le cadre du plaidoyer sur la prise en compte de la problématique du Bassin du Congo, la ministre de l’Environnement, du Développement durable et du Bassin du Congo, coordonnatrice de la Commission technique du Bassin du Congo, Arlette Soudan-Nonault, a ... Lire la suite


Environnement
Jeudi 28 Octobre 2021 - 13:47

Après déjà quatre conférences des Nations unies sur les changements climatiques, le Fonds bleu pour le Bassin du Congo demeure un enjeu africain et planétaire. Le Congo prévoit d’annoncer, lors de la COP 26 qui se tiendra à Glasgow, en Écosse, du 31 octobre au 12 novembre, ses ambitions pour cette initiative africaine au service du bien commun mondial.

Scène de vie courante au Village Roch Kintouari, la traversée de la rivière Maty bleu au Congo

À la veille de l’ouverture de la COP 26, en appui des résultats des études menées par des experts de haut niveau, sous l’égide de la Commission Climat du Bassin du Congo (CCBC), la Fondation Brazzaville défend la thèse d’un Fonds bleu pour le Bassin du Congo qui constitue, à ce jour, un enjeu africain et planétaire.

Ce fonds pour le Bassin du Congo a été initié pour devenir un instrument financier de la CCBC, susceptible de valoriser le modèle de gouvernance dans le contexte africain et d’identifier les ... Lire la suite


Environnement
Jeudi 28 Octobre 2021 - 14:01

Plus de deux cent cinquante organisations veulent un lien plus fort entre la santé et l'environnement pour protéger la santé humaine.

Plus de deux cent cinquante organisations de quarante-sept pays ont souligné la nécessité de déployer des efforts pour protéger également la santé de l'environnement. Ces organisations ont publié la Déclaration de Sao Paulo dans The Lancet. Elles ont appelé à un « changement fondamental » dans la façon dont les gens vivent et identifié des actions clés pour différents secteurs, y compris ceux qui travaillent dans la santé, l'agriculture, les organisations internationales, les bailleurs de fonds. « Ce n'est qu'en pensant à l'ensemble de la santé de la planète que nous serons en mesure de protéger la santé humaine et toute la vie sur Terre »,  a déclaré Jeremy Pivor, coordinateur du programme, Planetary Health Allianc.

La ... Lire la suite


Environnement
Mercredi 27 Octobre 2021 - 18:15

En partenariat avec l'Association 1 million d’arbres, la commune de Monze, attachée à son patrimoine forestier, œuvre à la restauration de sa forêt dévastée le 14 août dernier.

Capture d'écran France 3 , la forêt de Monze après l'incendie de l'été 2019À l’occasion de la deuxième Semaine nationale de plantations d’arbres en France, la commune de Monze, dans l’Aude, relancera de manière officielle le reboisement de sa forêt quasiment dévastée en été 2019. Les flammes, par une propagation rapide, ont détruit près de 700 ha de forêt, réduisant en cendres le fruit du labeur réalisé par les anciens habitants depuis environ 90 ans.

De ce fait, à l’entour de la mairie, le 22 novembre prochain à 10 h, le maire de la commune de Monze, Christian Caverivière, plantera un arbre symbolique en présence des conseillers municipaux, des responsables politiques, des représentants associatifs, éducatifs, des écoliers, des citoyens de la ... Lire la suite


Environnement
Mardi 26 Octobre 2021 - 18:51

Les engagements de réduction d'émissions de gaz à effet de serre devraient être plus de sept fois plus ambitieux pour espérer limiter le réchauffement à +1,5°C.

Malgré les nouveaux engagements de plus de 120 pays enregistrés au 30 septembre, l'écart avec ce qui serait nécessaire pour respecter l'Accord de Paris visant à limiter le réchauffement bien en deçà de +2°C, si possible à +1,5°C par rapport à l'ère pré-industrielle, reste important, conclut un rapport rendu public mardi par le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE).

Les nouvelles promesses réduisent les projections d'émissions pour 2030 de 7,5%, alors qu’une baisse de 30%, selon les experts, serait nécessaire pour +2°C et 55% pour 1,5°C.

En clair, le monde aurait besoin de sept fois plus d'ambition pour maintenir la trajectoire vers un réchauffement limité à +1,5°C, a déclaré ... Lire la suite


Environnement
Mardi 26 Octobre 2021 - 17:15

Les organisateurs de la COP26 assurent pouvoir atteindre en 2023, avec trois ans de retard, l'objectif de cent milliards de dollars annuels d'aide des pays riches, gros pollueurs, aux pays pauvres pour les aider à faire face à la crise climatique.

Les dernières analyses des engagements financiers permettent de penser que l'objectif serait atteint en 2023 et dépassé les années suivantes, estime un rapport publié par la présidence britannique à quelques jours du lancement de la conférence de l'ONU à Glasgow, en Ecosse.

En 2009 à Copenhague, les pays riches s'étaient engagés à porter à cent milliards de dollars par an en 2020 l'aide aux pays du Sud pour la lutte contre les changements climatiques. Dix ans plus tard, ils en sont loin : l'aide n'atteignait que 79,6 milliards en 2019, selon les derniers chiffres publiés en septembre par l'Organisation de coopération et de ... Lire la suite


Environnement
Mardi 26 Octobre 2021 - 15:45

Le Projet d’appui à l’application de la loi sur la faune sauvage (Palf) a apporté, le 21 octobre à Brazzaville, son appui juridique pour déférer à la Maison d’arrêt de Brazzaville un présumé délinquant faunique pour tentative de trafic de morceaux d’ivoire et des queues d’éléphant. 

Le présumé délinquant faunique avait été interpellé, le 11 octobre, par les unités de lutte antibraconage des Eaux et Forêts, en collaboration avec celles de la police. Il est reproché à ce dernier la complicité de détention illégale et la circulation de cinq morceaux d’ivoire et trois queues d’éléphants, représentant au moins trois pachydermes massacrés.

Prélude à sa comparution devant le Tribunal de grande instance de Brazzaville, les sources officielles affirment que ce présumé délinquant faunique était interpellé à la suite d’une découverte, au ... Lire la suite

Pages