Société


Société
Mardi 10 Septembre 2013 - 19:24

Après s'être rendu à la clinique municipale Albert Leyono, le secrétaire général de la mairie centrale, Abraham Ibela, a poursuivi sa série de visites ce mardi 10 septembre, en allant aux pompes funèbres de la ville capitale

Au cours de cette descente, le secrétaire général est allé non seulement visiter les installations des pompes funèbres mais surtout écouter les doléances des travailleurs. S’adressant à ces derniers, le secrétaire général a d’abord signifié aux administrés des pompes funèbres, le but de sa visite. « Je suis venu vous voir parce que quand on arrive dans un village, on doit chercher à se faire connaître. C’est avec vous que l’on va travailler. Je suis donc venu me présenter à vous. Vous avez certainement des problèmes comme dans toutes les administrations de Brazzaville.  Etant donné que vos doléances relèvent de ... Lire la suite


Société
Mardi 10 Septembre 2013 - 18:45

L’exigence compte parmi la kyrielle de recommandations adoptées à l’issue de l’atelier de formation des points focaux du Forum des éducatrices africaines (FAWE), organisé du 6 au 7 septembre à Brazzaville, sur l’initiative des Nations unies pour l’éducation des filles (UNGEI)

Deux jours durant, à travers des thèmes variés et ciblés animés par deux spécialistes, les participantes ont approfondi leurs connaissances sur la problématique genre. L’occasion a permis aux participantes de mûrir des réflexions sur l’ensemble des questions qui entravent souvent la réussite des jeunes filles à l’école.

Ayant circonscrit l’ensemble de ces maux, et dans le souci de prévenir et garantir au mieux la réussite des jeunes filles à l’école, les participantes ont formulé une série de recommandations à l’endroit des pouvoirs publics. Au nombre de ... Lire la suite


Société
Mardi 10 Septembre 2013 - 18:27

Les témoignages recueillis des descendants de la royauté des Makoko montrent que l’Histoire écrite, celle qui est apprise à l’école, est largement insuffisante pour qui veut se pénétrer de la profondeur de ces faits

Lors de son deuxième voyage au Congo en 1880, il a négocié, parfois dans des conditions de grande hostilité. C’est le cas des Bafourous, avec qui il a signé un traité de paix (enterrement de la hache de guerre) le 20 septembre en présence de Ngobila, alors chargé des embarcations à la cours royale de Makoko.

Dans sa conquête, si à l’école le commun des mortels avait appris que le sergent Malamine, laptot sénégalais que Savorgnan de Brazza avait recruté à la fin de l’année 1879 lors de son passage à Dakar, a servi d’interprète à la signature du traité de Mbé le 10 septembre 1880, aujourd’hui il est connu que l’explorateur avait ... Lire la suite


Société
Mardi 10 Septembre 2013 - 18:15

La Journée africaine de la médecine traditionnelle, commémorée chaque année le 31 août, a été célébrée le 10 septembre au Congo sur le thème « La recherche et le développement en médecine traditionnelle », en raison de la conférence des ministres de la Santé et de la 63e session du comité régional de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour l’Afrique

Le thème de cette journée a pour intention d'attirer l’attention sur l’urgente nécessité de la recherche développement visant à mettre en valeur le rôle de la médecine traditionnelle dans la prestation des soins de santé. Cette année, la journée a été marquée par l’organisation d’un focus et de plusieurs communications, une exposition vente de produits médicaux fabriqués à base de plantes, l’allocution du délégué de l’OMS, Rey Monkelé, et le message du gouvernement lu ... Lire la suite


Société
Mardi 10 Septembre 2013 - 17:47

Pour l'ONG, le début de cette affaire est une opportunité pour toute l’Afrique et le Kenya de connaître la vérité sur les actes perpétrés suite à l’élection présidentielle de 2007 ainsi qu’une opportunité pour les victimes qui sont assurées que la justice leur est rendue par une cour indépendante.

Le procès qui débute le 10 septembre devant la Cour pénale internationale (CPI) sur la situation au Kenya constitue, selon le président de l’Association congolaise pour l’accès à la justice (Acaj), Georges Kapiamba, une occasion pour lutter contre l’impunité de plus hauts responsables des crimes graves et ainsi jeter les bases d’une paix durable, favoriser l’instauration d’un État de droit et prévenir la répétition des atrocités commises en 2007/2008 au Kenya ou sur le continent africain.

La conférence de presse tenue le 10 septembre au siège de ... Lire la suite


Société
Mardi 10 Septembre 2013 - 18:00

Cent quarante familles en colère habitant les immeubles Arwimi, Kwango, Semois, Kasaï et Mongala, appartenant tous à l’État, ont accentué la pression sur les animateurs des institutions de la République sans arriver à surseoir l’instruction de la primature ayant conduit aux lettres de résiliation des contrats.

Devant le non-aboutissement des démarches entreprises à différents niveaux, ces habitants ont affirmé vivre avec la crainte de faire face à des « déguerpissements brutaux ». Ils ont rejeté la raison évoquée par la primature de transformer ces logements, pour la plupart en état de vétusté avancé, en bureaux pour les services publics. Selon eux, l’État ne manque pas de bâtiments ou de terrains disponibles capables d’aider à l’érection d’une cité administrative en pleine commune de Gombe. Ils ont dénoncé le caractère illégal et ... Lire la suite


Société
Mardi 10 Septembre 2013 - 17:12

Dans quelques jours, cet établissement de niveau secondaire sera ouvert au public.

Le directeur de la sixième direction du ministère de la Santé publique chargé de l’enseignement médical, Komba Djeko, vient de lancer l’opération d’inscription des élèves et de recrutement des enseignants pour cette école médicale.

Après cette opération, il est prévu un concours, c’est-à-dire les postulants doivent passer un test pour se faire inscrire ou se faire recruter. Cette campagne gratuite d’inscription et de recrutement se déroule du 9 au 17 septembre dans l’enceinte de cet établissement scolaire situé à l’intersection des avenues Triomphal et Saio dans la commune de Kasa-vubu.

Selon le directeur Komba Djeko, dans un premier temps, on n’inscrit que les candidats de deux sections, à savoir l’infirmière et l’accoucheuse. Pour ces deux filières, ... Lire la suite


Société
Mardi 10 Septembre 2013 - 16:15

Le manuel de procédure, qui permettra à l’inspection générale des juridictions et des services judiciaires de mieux exécuter ses missions, a été adopté le 10 septembre au cours d’un séminaire de validation, en présence du directeur de cabinet du ministre de la Justice et des Droits humains, Dinard Mobanga Mokondzi

Après le lancement des travaux de réhabilitation des maisons d’arrêt de Brazzaville, Pointe-Noire et Dolisie, le financement des associations non-étatiques, et la livraison d’un véhicule à l’inspection générale, le Projet d’actions pour le renforcement de l’État de droit et des associations (Pareda) entend renforcer les capacités de l’inspection des services judiciaires. Pour ce faire, un expert sénégalais, Abdoulaye Ndiaye, a été recruté afin de rédiger le manuel d’inspection. « La validation de ce document permettra à ... Lire la suite


Société
Mardi 10 Septembre 2013 - 15:45

Le phénomène grossesse d’adolescentes est devenu fréquent au quartier Kingabwa dans la commune de Limete.

Chaque parcelle compte au moins une fille mère âgée de 13 ans avec deux enfants, on trouve même de ménages avec une vingtaine d’enfants âgés de moins de 5 ans. Selon le médecin chef de zone de Kingabwa, le Dr Angèle Ngombo, cette situation est accentuée par le fait que le quartier Kingabwa ne dispose pas des structures offrant des services de planification familiale. C'est la raison pour laquelle elle plaide pour que les services de planification familiale soient intégrés dans les structures de santé de sa zone. « Actuellement il n’ ya que deux centres qui offrent ces services mais ils font face au manque d’intrants», souligne –t-elle.  Ce cri de détresse a été lancé au cours d’une journée de sensibilisation organisée à Kingabwa Usam par le ... Lire la suite


Société
Mardi 10 Septembre 2013 - 5:37

Le verdict qu’a rendu le président de la Cour criminelle, Mathurin Bayi, le 9 septembre, a condamné six accusés, dont un seul bénéficie du sursis, sur les trente-deux prévenus. Malgré ces condamnations, aucune preuve scientifique ni juridique n’a été apportée après des mois de procédure

Ce lundi, l’assistance arrive bien tôt pour soutenir parents et amis incarcérés depuis dix-huit mois, avec le seul souhait de les voir en liberté. Certains présagent l’acquittement de leurs parents et n’attendent plus que la décision publique de la Cour. C’est un jour historique et mémorable pour la plupart. À 10 heures, les prévenus entrent dans la salle d’audience, le visage rayonnant. Jusqu’à ce moment, tout semble normal. Quelques accusés discutent avec leurs avocats, d’autres par contre échangent des photos-souvenir du procès historique.

L’attente est ... Lire la suite

Pages