Pointe-Noire (Pointe-Noire)


Pointe-Noire (Pointe-Noire)
Jeudi 4 Juin 2020 - 16:46

Le député maire de la ville de Pointe-Noire, Jean François Kando, a invité les Ponténégrins à observer srictement les mesures barrières à l’occasion de la neuvième session ordinaire ouverte il y a quelques jours.

La covid-19 est une maladie redoutable qui attaque tout le monde sans distinction aucune. La situation épidémiologique à travers le monde montre que même les pays les plus puissants n’ont pas pu résister à ce virus. Pour le député-maire de la ville de Pointe-Noire, cette situation devrait permettre aux Ponténégrins de réfléchir et surtout de prendre de bonnes décisions individuelles et collectives afin d’éviter à leur ville une hécatombe.  Pour barrer la voie à cette maladie, le premier citoyen de la ville a enjoint les administrateurs-maires, chacun en ce qui le concerne, de poursuivre la sensibilisation accrue de la population dans leur ... Lire la suite


Pointe-Noire (Pointe-Noire)
Mercredi 3 Juin 2020 - 16:59

Situé à 97 km de la ville océane, le village Tchiminzi qui compte près de quatre cents habitants est en reconfinement à cause de la présence des personnes contaminées au coronavirus. Alexandre Honoré Paka, préfet du département de Pointe-Noire, s’y est rendu le 30 mai pour sensibiliser la population aux mesures barrières.

 Pour mettre fin au foyer d’infection localisée dans le village Tchiminzi se trouvant dans le district de Tchiamba Nzassi, la coordination nationale de gestion de la pandémie du coronavirus a décidé le reconfinement du Tchiminzi. À la tête de la délégation composée de l’équipe de coordination locale de riposte au coronavirus, de la force publique et du personnel médical, Alexandre Honoré Paka a entretenu la population sur les mesures de protection à observer pour éviter la maladie après l’accueil et le mot de bienvenue prononcé par ... Lire la suite


Pointe-Noire (Pointe-Noire)
Mercredi 3 Juin 2020 - 15:00

L’admnistrateur maire du 4e arrondissement  de Pointe-Noire, Fernande Marie-Catherine Dekambi-Mavoungou, a demandé à la population de rester vigilante face à la pandémie au cours  d’une séance de travail avec les chefs de quartiers et de zones de sa circonscription.

Organisé dans le strict respect des gestes barrières, l'échange a permis au maire du 4e arrondissement de réitérer à l’endroit des chefs de quartiers et de zones les règles édictées par le gouvernement pour éviter la propagation de la maladie, à savoir se laver régulièrement les mains au savon ou au gel hydro alcoolique, tousser dans le creux du coude, utiliser des mouchoirs jetables, éviter les salutations et les embrassades, observer la distanciation physique, porter le masque dans les lieux publics. «Le déconfinement ne veut pas dire que la maladie est vaincue. Bien au contraire, la ... Lire la suite


Pointe-Noire (Pointe-Noire)
Lundi 1 Juin 2020 - 16:15

Les agents de Schlumberger ont lancé, il y a  quelques jours, un mouvement de grève à la suite des lettres de mise en chômage économique que la direction de la société leur a remises.

Dégageant pour sa part les principales revendications qui ont occasionné le mécontentement des salariés de  l’entreprise, Clèche  Assianat , secrétaire général section syndicale Schlumberger, a expliqué que les agents de cette  société étaient surpris de recevoir chacun des lettres de  mise en chômage économique  juste après  la fin du confinement  général de la population. 

Selon ce dernier, cette procédure n’obéit pas à la règlementation du  travail en vigueur  en République du Congo et aux droits des travailleurs de la société. Pire encore selon l'orateur, les agents ont pu constater la diminution radicale de leurs salaires sans d'autres explications ... Lire la suite


Pointe-Noire (Pointe-Noire)
Samedi 30 Mai 2020 - 17:16

 Après le confinement, la société E2C a commencé à distribuer les quittances du mois de mars à ses clients. Jean-Claude Mabiala, président de l’Association de défense des droits des consommateurs du Congo (ADDCC) fustige cette façon de faire, en désaccord avec le contrat bimestriel liant le consommateur à la société d’électricité.  

Durant tout le confinement, E2C a abattu un travail digne d’éloge puisque les perturbations en fourniture d’électricité ont été moindres, a dit Jean-Claude Mabiala. « Pendant cette période, on a pas tellement connu de perturbations dans la fourniture de l’électricité et l’on a pas non plus vu les agents procéder aux coupures d’électricité. Les directives édictées par le gouvernement ont été bien respectées. Seulement, nous ne sommes pas d’accord sur leur façon de faire, puisqu’ils sont en train de ... Lire la suite


Pointe-Noire (Pointe-Noire)
Samedi 30 Mai 2020 - 17:03

Les descentes parlementaires, effectuées les 28 et 29 mai au niveau des conseils départementaux de Pointe-Noire et du Kouilou, ont permis aux sénateurs de ces deux départements de  faire un don de vivres et non-vivres aux personnes démunies.

Comme à l’accoutumée, l’objectif des descentes a été de faire un compte-rendu des trois sessions du Sénat (la 6e session ordinaire et les deux sessions extraordinaires qui se sont tenues à Brazzaville) aux élus locaux, leurs mandants. Tenant compte du contexte actuel marqué par la crise sanitaire due à la pandémie de Covid-19, les sénateurs n’ont pas voulu venir les mains vides. Ils ont donc pensé faire un geste du cœur vis-à-vis des personnes vulnérables.

Le collectif des sénateurs conduit par le vénérable Gabriel Nzambila a remi des dons constitués de sacs de riz, de bidon d’huile , de cartons de savon, de pâtes ... Lire la suite


Pointe-Noire (Pointe-Noire)
Jeudi 28 Mai 2020 - 18:15

Après avoir observé la journée du mercredi à la maison comme prévu dans le décret signé par le ministre de l'Intérieur sur les jours de marché, les vendeurs du Grand-Marché de Pointe-Noire ont été surpris jeudi matin par la présence des agents de la police qui leur ont interdit de vendre.

Le non-respect de l'heure de fermeture des marchés instituée par le gouvernement pour riposter au coronavirus serait à l’origine de l'expulsion des vendeurs du Grand-Marché. « Le mardi 26 mai, certains vendeurs n’avaient pas observé l’heure de fermeture du marché comme exigé par le ministère à 16h. Quelque temps après, la police s’est déportée sur les lieux pour faire respecter la loi. Une vendeuse a été frappée par un agent de police pour avoir résisté.  Et les jeunes du marché ont porté main à l’agent de police voilà pourquoi ils nous demandent ... Lire la suite

Pages