Pointe-Noire (Pointe-Noire)


Pointe-Noire (Pointe-Noire)
Mercredi 25 Avril 2018 - 16:45

La cérémonie officielle a eu lieu le 25 avril, au Centre intégré du quartier Mpita, dans le premier arrondissement Emery-Patrice-Lumumba, sur le thème : « Les vaccins, ça marche. Faites votre part ».

 

 

 

 

 

Le lancement de l'activité a été patronné par le secrétaire général de la préfecture de Pointe-Noire, Fructueux Bountsana, en présence  d’Aubierge Victoire Kimpaboundi-Matondo, directrice départementale de la Santé. Cette dernière a rappelé que les vaccins ont montré leur efficacité de par le monde en permettant l’éradication et le contrôle de certaines maladies graves comme la variole, la poliomyélite et le tétanos maternel.

«Vous vous souviendrez que c’est grâce à la vaccination que l’on est parvenu à maîtriser l’épidémie de  poliomyélite qui avait fait, en 2010, de nombreuses victimes au Congo, en général, et à ... Lire la suite


Pointe-Noire (Pointe-Noire)
Mardi 24 Avril 2018 - 21:01

Le président du Conseil supérieur de la liberté de communication (CSLC) s’est entretenu, le 24 avril à l’Hôtel de ville, avec les responsables et chefs de service des organes de presse publics et privés pour les informer de la tenue, du 16 au 19 octobre, des états généraux de la presse congolaise et des conditions d’attribution de la carte de presse.

 

 

 

 

 Devant la presse locale, le régulateur des médias congolais, qui tient à la réussite de l'événement très capital non seulement pour la presse congolaise mais aussi pour l’avenir du Congo, a remercié le maire de la ville pour son accompagnement et sa présence à cette réunion, avant de rentrer dans le vif du sujet.« Nous sommes là essentiellement pour vous parler de deux choses, notamment la tenue, en octobre prochain, des assises de la presse nationale et les conditions d’attribution de la ... Lire la suite


Pointe-Noire (Pointe-Noire)
Mardi 24 Avril 2018 - 21:10

Les deux gloires du football congolais ont quitté la terre des hommes la semaine dernière, à Pointe-Noire.

Défenseur intraitable, Samuel Boukaka (76 ans) a fait partie de l’équipe nationale baptisée Asmara 68, ayant pris part à la 6e Coupe d'Afrique des nations en Éthiopie. Il est arrivé au football comme gardien de but à Patronage Sainte-Anne puis à Lorraine. C’est dans les années 1970, à l’Étoile du Congo, qu’il s'est reconverti libéro. Il est compté parmi les vingt-deux joueurs qui ont pris part à la campagne victorieuse de Yaoundé 1972.

Alphonse Yanghat, appelé Mig par ses fans en comparaison avec les fameux Mig, a fait partie de l’équipe nationale de relais en athlétisme qui a brillé de mille feux dans les années 1980.  Il s'est longtemps illustré dans les courses de 100 et 200 mètres. Ce sprinter de talent à qui l’on a prédit une belle ... Lire la suite


Pointe-Noire (Pointe-Noire)
Lundi 23 Avril 2018 - 20:22

Le président du comité départemental de la discipline ou kick-boxing, Vickos Julio-Stéphano Nzombré, a organisé, le 22 avril au siège du comité à Alcar, dans le sixième arrondissement Mongo-Poukou, les premières assises sous le patronage du directeur départemental des Sports et de l’éducation physique, Joseph Biangou Ndinga, assisté des membres du comité d’honneur de l'organisation.

La première réunion du comité départemental a permis aux dirigeants du full-contact, boxe pied-poing et disciplines associées de Pointe-Noire et aux  présidents des clubs de prendre les décisions responsables pour l’avenir de leur discipline. À cet effet, les conseillers départementaux ont examiné et adopté le rapport d’activité 2017, le projet du budget et le programme d’activités exercice 2018, les statuts et règlement intérieur ainsi que le règlement technique ... Lire la suite


Pointe-Noire (Pointe-Noire)
Lundi 23 Avril 2018 - 18:33

Le danseur et chorégraphe présentera sa dernière création intitulée « Hard Itineraire », le 26 avril, dans la salle Tchicaya-UTam’Si, aux côtés de Chériff Bakala et Donald Bouesso.

 Dans sa nouvelle création de chorégraphie, Aïpeur Foundou raconte son parcours, son combat de « guerrier danseur », ses débuts, ses premières tournées mais également de la  pression familiale partant de sa mère, Mâ Yolande, jusqu’à ses sœurs, ses tantes, ses oncles. « Je m’appelle Aïpeur et j’ai choisi d’être danseur au Congo-Brazzaville. Un choix difficile, dans un pays où tout est fait pour abandonner. Un choix fait de sacrifices. Un choix qu’il ne faut pas faire mais qui s’est imposé à moi. Comme une urgence, comme un unique moyen de dire à l’autre mes peurs, mes joies », nous apprend-il.

Aïpeur Foundou parle en fait de cette lutte quotidienne pour ... Lire la suite


Pointe-Noire (Pointe-Noire)
Samedi 21 Avril 2018 - 16:39

La présentation de l'ensemble des oeuvres (écrites et vocales) de l'ancien sociétaire du groupe Les Cheveux crépus a eu lieu le 20 avril, à la Chambre de commerce, en présence du directeur départemental du Livre et de la lecture publique, Alphonse Kala, et du patriarche des Arts et lettres du Kouilou, François Luc Macosso.

 

 Maxime Kibongui a quitté ce monde en février 2017, laissant derrière lui  un immense patrimoine culturel. Après sa disparition, Anne Marie Kibongui, son épouse, promotrice des Editions Cultures, a rassemblé ses œuvres dans deux ouvrages intitulés "Œuvres Complètes" et un CD « Va, ma voix ».  Ces œuvres, jusque là inédites, ont été présentées au public.

L' initiative a été saluée par le directeur départemental du Livre et de la lecture publique de Pointe-Noire, Alphonse Kala, qui a déclaré, en ouvrant l'activité, que ... Lire la suite


Pointe-Noire (Pointe-Noire)
Samedi 21 Avril 2018 - 19:00

Le président de la Cour criminelle, André Roger Okombi, a prononcé récemment les verdicts des affaires opposant respectivement  Gilbert Mbemba aux ayants droit de feu Jean Paul Louemba sur la destruction des biens immobiliers et homicide involontaire et Bruno Matondo à Samuel Moussolo portant sur coups et blessures ayant occasionné un décès.

L’accusé Gilbert Mbemba a été reconnu coupable d’avoir  commis, à Pointe-Noire, le crime de destruction des biens immobiliers. Et dans les mêmes circonstances de temps et des lieux, il a commis un homicide involontaire sur la personne de Jean-Paul Louemba, crime prévu et puni par les articles 319 et 437 du code pénal. Il ne pourra pas bénéficier des circonstances atténuantes, les ayants droit de Jean-Paul Louemba sont recevables en leur constitution de partie civile. Une constitution qui est fondée en vue de trouver ... Lire la suite

Pages