5e Festival de la biodiversité : plus de mille enfants sensibilisés à la préservation de l'environnement

Mercredi 23 Mai 2018 - 20:47

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Les retrouvailles ont été organisés, le 22 mai, par l’ONG Renatura Congo, association de conservation de la biodiversité qui œuvre aussi pour la protection des tortues marines au Congo, dans l’enceinte de la paroisse Saint-Jean-Bosco, avec la participation de trois ONG partenaires.

Initié pour marquer chaque année la célébration de la journée internationale de la biodiversité, le festival de la biodiversité est axé sur la sensibilisation des enfants principalement et du grand public  à  la protection de l’environnement et à l’importance de la journée de la biodiversité. Pour sa cinquième édition, plusieurs activités ont été proposées, notamment des animations culturelles (contes, chants, pièces de théâtre…), des projections video, des ateliers artistiques, des jeux concours avec de nombreux lots à gagner (livres, abonnement dans des centres culturels et piscines, gadgets, boisson, repas dans des restaurants et autres). Les enfants ont aussi participé à des activités sur le recyclage des déchets avec des séances pratiques de ramassage de déchets sur place. 

Cette année, c’est la paroisse Saint-Jean-Bosco qui a été choisie pour abriter le festival. «Le but est de sensibiliser les enfants pour qu’ils comprennent les valeurs de la terre, le respect de l’environnement, qu’ils comprennent que nous sommes ici pour une journée de la biodiversité. Cette année, nous avons choisi de le faire dans un quartier populaire pour toucher un public qui avait peut-être besoin d’être sensibilisé  aux valeurs qui vont impacter sur son travail, sur sa vie future », a expliqué Paul Chéné, coordinateur du programme d’éducation à l’environnement de Renatura Congo. Et pour des raisons de budget, il a été écourté à une journée. Cependant, les résultats s’avèrent des plus satisfaisants comme il l’a souligné. « D’habitude, nous sensibilisons neuf cents enfants. Cette année, nous avons reçu mille huit enfants de l’école Saint-Jean-Bosco et ceux des écoles annexes», a-t-il indiqué. 

Par ailleurs, on a noté la présence de trois ONG partenaires de Renatura Congo dans les stands. Il s’agit du Réseau national agropastoral et de l’environnement (Renape), du Renaduc (Réseau national pour le développement durable du Congo)  et La Bouée couronne œuvrant pour la protection de la biodiversité le long du littoral congolais. Celles-ci se sont dit satisfaites de la tenue de l’événement tout en évoquant quelques manquements constatés chez les enfants. Crépin Télénganou, président du Renape, a confié : «Les enfants pensent que l’agriculture est une activité réservée à ceux qui ne sont pas allés à l’école. Mon devoir a été de leur faire comprendre qu’il existe des formations, des études supérieures et des diplômes en agriculture et que c’est une activité très importante pour l’homme. C’était très intéressant et ils sont partis tout contents ».

Jean Didier Mouellet, chargé de recherches et rapporteur général de l’ONG La Bouée couronne, a souhaité que les notions sur l’environnement soit renforcées dans les programmes scolaires. «L’initiative est géniale. C’était très intéressant. Mais les enfants nous ont posé beaucoup de questions qui prouvent qu’il n’y a pas assez d’environnement dans les programmes scolaires alors que cela fait partie des objectifs du millénaire. Nous avons profité de leur parler de certaines notions sur l’environnement, le développement durable, la protection de la biodiversité et des écosystèmes. Les enfants ont compris et ils sont très contents ».  Satisfaction aussi du côté des enfants qui, outre les lots de la tombola, ont reçu des plants de la part du Renape. «Je suis très content. J’ai appris l’importance des plantes. J’ai aussi appris comment gérer les déchets et protéger notre environnement par des bons gestes. Je vais expliquer cela aux autres et bien m’occuper de ma plante», a déclaré un des enfants. 

 

Lucie Prisca Condhet N’Zinga

Légendes et crédits photo : 

1-Les enfants au Stand Renatura lors du festival de la biodiversité / crédit photo Adiac 2-Les enfants suivant une représentation théâtrale lors du festival de la biodiversité / crédit photo Adiac

Notification: 

Non