Société


Société
Mercredi 19 Juin 2019 - 20:15

Le maire de Brazzaville, Christian Roger Okemba, a dévoilé, le 18 juin à Brazzaville, en présence de l’ambassadeur de France au Congo, Bertrand Cochery, et de l’ambassadeur du Congo à l’Unesco, Henri Ossebi, la plaque d’immatriculation de l’avenue débaptisée Georges-Balandier, ex-avenue  Orsi.

La débaptisation de l'avenue qui part du rond-point Poto-Poto (dans le troisième arrondissement) pour le Trésor public, en passant par le rond-point de l’ex-Monoprix, fait suite à une récente délibération lors d’une des sessions ordinaires du Conseil départemental et municipal  de Brazzaville.

Le sociologue et ethnologue français, Georges Balandier, né le 21 décembre 1920 à Aillevillers-et-Lyaumont (Haute-Saône) est mort le 5 octobre 2016 à Paris. Dans le cadre des mutations du monde contemporain, il a mené plusieurs travaux anthropologiques, ... Lire la suite


Société
Mercredi 19 Juin 2019 - 19:30

Après l’hommage à Georges Balandier tenu en mars 2017, l’hommage II s’est attelé, le 19 juin à l’Institut français du Congo, à la restitution des actes de cette rencontre qui fera office d’un ouvrage intitulé « Retour aux "Brazzavilles noires", Hommage à Georges Balandier ».  

Georges Balandier a révolutionné en son temps la lecture ethnologique des situations africaines sous domination coloniale. Le second hommage à son honneur s’inscrit dans une volonté de célébrer de façon pérenne le rayonnement de l’œuvre de ce grand intellectuel, des Brazzavilles noires au tiers monde en passant par la Sorbonne.

Trois ans après sa disparition, le "retour" aux sources congolaises de ses travaux rassemblera les contributions présentées lors du colloque qui lui avait été dédié à Brazzaville en 2017, par des universitaires locaux et leurs collègues venus ... Lire la suite


Société
Mercredi 19 Juin 2019 - 19:00

En rapport avec la tenue de l'événement, le 20 juin, l'organisation non gouvernementale a déploré, ce mercredi, qu'il soit célébré en République démocratique du Congo (RDC) sans que des réponses concrètes ne soient apportées aux problèmes qui se posent aux réfugiés.

 « Nous nous posons la question de savoir si on va toujours continuer à célébrer un événement auquel on ne trouve pas une solution », a fait observer la Fondation Bill-Clinton pour la paix (FBCP), notant pourtant que  80% des dirigeants africains étaient des réfugiés, déplacés ou de la diaspora.

L'organisation regrette le fait que la loi n°021/2002 du 16 octobre 2002 portant statut des réfugiés en RDC, publiée dans le Journal officiel, est restée lettre morte, alors que l'ancien président avait été lui-même réfugié en Ouganda et en Tanzanie.

Une institution dirigée au mépris ... Lire la suite


Société
Mercredi 19 Juin 2019 - 18:30

L’Association congolaise pour les énergies renouvelables et décentralisées (Acerd) a organisé, en deuxième journée de l'activité tenue récemment à l’Institut français de Kinshasa, une rencontre autour de la problématique de l’accès à l’énergie électrique. Un sujet tiré du grand thème de l’événement axé sur la «  Diversification et transformation pour un nouvel élan économique ».

L'Acerd a  révélé, au cours de la conférence, que moins de 10 %  des Congolais ont accès à l’électricité et  80 millions attendent d’être connectés au réseau d’utilisation d’énergies renouvelables décentralisées. Selon Denis Banlier, président d’Acerd et directeur adjoint d’Orange en République démocratique du Congo (RDC), ce réseau offre un avantage potentiel considérable en termes d’économie, de santé, de sécurité et de ... Lire la suite


Société
Mercredi 19 Juin 2019 - 18:11

Le président de l’Association congolaise d’amitié entre les peuples (Acap), Vital Balla, a annoncé le 19 juin, à l’occasion de la clôture du 55e mois de l’amitié, couplée avec la célébration de la Journée nationale de l’amitié, l’arrivée prochaine d’une délégation russe au Congo.

Forte de ses quelque 4 973 cadres formés dans le domaine de l’agriculture, à travers le monde, l’Acap entend capitaliser cette expérience. En effet, cette ONG qui lutte contre la pauvreté a commémoré, du 23 mai au 19 juin, son 55e mois de l’amitié sur le thème « Donnons la priorité à l’agriculture pour sortir le pays de la dépendance alimentaire ».

« La Russie nous avait rendu un grand service à l’époque de l’Union soviétique où beaucoup de nos jeunes cadres actuels ont été formés. Il est question aussi qu’une délégation de la Russie nous ... Lire la suite


Société
Mercredi 19 Juin 2019 - 17:30

La cérémonie aura lieu le 29 juin, à Pointe-Noire, pour récompenser les élèves les plus méritants de la ville et du département du Kouilou.

L’Association Balou-Constant (ABC) est une organisation non gouvernementale qui promeut l’excellence, la compétition et la transparence des succès des écoliers. Pour sa deuxième édition d'émulation, elle va récompenser les meilleurs élèves par cycle. Une initiative qui consiste aussi à aider les parents à préparer à l’avance la rentrée scolaire prochaine.

La deuxième édition est placée sous le parrainage du député-maire de la Ville de Pointe-Noire, Jean-François Kando. Une centaine d’élèves ainsi que deux enseignant(e)s recevront un prix en reconnaissance des efforts fournis au cours de l’année scolaire qui s'achève. Différents lots seront ainsi remis aux plus méritants, entre autres, des ordinateurs ... Lire la suite


Société
Mercredi 19 Juin 2019 - 16:45

L’affaire fait grand bruit dans la ville. L’indignation est à son comble. Des élèves censés accorder la primauté aux études ont préféré arpenté, un soir, la voie inextricable du sexe en laissant libre cours à des fantasmes longtemps contenus.

Viol collectif prémédité, tel est le grief imputé à un groupe d’adolescents qui, dans la soirée du 17 mai, ont pris la liberté d’abuser d’une mineure de 13 ans, dans un appartement au centre-ville de Kinshasa. Le collège Révérend Kim où étudient la victime et ses bourreaux d’un soir n’avait visiblement plus leur contrôle en cette nuit fatidique. Loin de leurs encadreurs, les élèves ont planifié, à leur insu, l’organisation d’une fête d’anniversaire qui s'est transformée en un véritable cauchemar pour les descendantes d’Eve.

Les organisateurs, dont la tranche d’âge varie entre 15 et 17 ans, ... Lire la suite


Société
Mercredi 19 Juin 2019 - 16:30

Le Congolais de 23 ans fait partie des quinze jeunes du programme initié dans le cadre des journées européennes de développement qui se sont tenues à Bruxelles, les 18 et 19 juin, sur le thème  « Réduire les inégalités : construire un monde qui ne laisse personne de côté ».

Fondateur en 2017 de l'Initiative Mbombo contre le paludisme (Solidariedade Na Mokili), une organisation à but non lucratif basée à Gungu, province du Kwilu, en République démocratique du Congo, Luison Mbombo est étudiant en médecine à l’Université fédérale de Minas Gerais, au Brésil. Sa structure, en partenariat avec Google et Microsoft, met en œuvre l'analyse de données et l'apprentissage automatique pour progresser dans la prévention et la recherche contre le paludisme, en levant des fonds pour le traitement, en fournissant une éducation sanitaire aux familles et aux ... Lire la suite


Société
Mercredi 19 Juin 2019 - 16:15

Le ministère de tutelle va organiser, du 20 au 21 juin, en partenariat avec le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud), un atelier pour présenter les résultats du travail effectué sur le terrain, dans le cadre des changements envisagés dans le secteur.

La rencontre mettra en présence toutes les parties prenantes impliquées dans le processus de la réforme de l’aménagement du territoire. Elle sera présidée par  Wivine Mumba Matipa, ministre par intérim de l’Aménagement du territoire et rénovation de la ville.

Globalement, l’objectif est de produire une synthèse des rapports des missions déployées dans les vingt-six provinces pour consulter les acteurs provinciaux et collecter les données sur les problématiques de l’aménagement du territoire, en vue d’élaborer la politique nationale du secteur, la loi-cadre à propos, un schéma ... Lire la suite


Société
Mercredi 19 Juin 2019 - 14:06

La direction générale de l’hygiène et de la promotion de la santé s’active à mettre la population à l’abri des maladies liées au manque de propreté.

« Au contact avec plusieurs objets, les mains contractent plusieurs virus et bactéries. Cela augmente les risques d’infection de la grippe, du rhume, de la gastro-entérite et d’autres maladies dues aux mains sales », a expliqué le Dr Jean Claude Emeka qui dirige la structure.

Ainsi, sa direction a lancé une campagne de distribution des dispositifs de lavement des mains, notamment aux morgues du Centre hospitalier universitaire de Brazzaville, de l’hôpital de base de Makélékélé et de Talangaï.

Selon une étude menée par l’Organisation mondiale de la santé, l’hygiène des mains réduit de 30% les risques de diarrhée et de 25% les risques d’infections respiratoires. Ce qui permet de sauver 3% ... Lire la suite

Pages