80 ans du Manifeste de Brazzaville : De Gaulle et la Résistance conté par Jules ferry Moussoki

Jeudi 29 Octobre 2020 - 19:20

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

A travers une prestation rythmée aux sonorités d'une percussion africaine, le médaillé d'or de l'édition 2017 des jeux de la Francophonie dans la catégorie contes a fait revivre au public les faits marquants de la Résistance.

Le hall de l'Institut français du Congo a été le théâtre de cette représentation, le 29 octobre, dans le cadre de la commémoration des 80 ans du Manifeste de Brazzaville. Le conteur congolais Jules Ferry Moussoki s'est produit devant un public d'un peu plus d'une centaine de personnes, dans le strict respect des gestes barrières et de distanciation physique.

De l'appel à la résistance, lancé depuis Londres le 18 juin 1940, à la libération de Paris le 24 août 1944, le public a découvert avec émotion l'engagement presque obsessionnel du général De Gaulle à rendre à la France et à sa communauté d'outre-mer leur dignité et leur honneur. « Sur une échelle de 1 à 10, j'accorde la note de 9 au conteur et à son équipe. Sa manière de rapporter les faits m'a plongée dans le récit, l'immersion était telle que je me suis représenté les scènes comme si je les vivais », a déclaré une spectatrice à la fin du spectacle.

Arrivé à Brazzaville le 24 octobre 1940 après avoir séjourné à Douala, Yaoundé et Fort-Lamy, le général Charles de Gaulle y publia le Manifeste qui consacra et rendit efficiente la Résistance française. Le conseil de défense de l'empire et la radio française libre de Brazzaville furent également créés à cet effet.

La prestation de Jules Ferry Moussoki à l'IFC compte pour les activités organisées à Brazzaville du 27 au 29 octobre 2020, dans le cadre de la commémoration du 80e anniversaire du Manifeste de Brazzaville. Spectacle haut en couleurs, cette mise en scène a connu la participation du percussionniste Alexandre Mikouiza, des marrionnetistes Zouber Aïdara et Alexis Vividila, interprétant respectivement le général Charles de Gaulle et le gouverneur Félix Eboué.

Sasha Kitadi

Légendes et crédits photo : 

Photo 1: Jules ferry Moussoki sur scène Photo 2: Les marionnettes de De Gaulle et Félix Éboué

Notification: 

Non