Aménagement du territoire : le document de la politique nationale validé techniquement

Lundi 20 Janvier 2020 - 15:24

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L'important document définit la vision spatiale du pays en matière d’aménagement du territoire d’ici 2050 pour faire de la RDC un pays plus cohérent, attractif, compétitif, développé, fort au cœur de l’Afrique.

 

La validation technique de ce document moyennant amendements et enrichissements a eu lieu récemment au cours d’un atelier national qui s’est tenu au chapiteau du Pull Man Hôtel.

Compte tenu de l’importance de ce document dans la mise en œuvre des orientations stratégiques de l’aménagement du territoire qui est un secteur transversal et multisectoriel, l’on a noté la présence à cet atelier des membres du gouvernement central, des gouverneurs des provinces, des députés et sénateurs, des partenaires techniques et financiers, des représentants des institutions publiques et privées...

Pour le ministre de l’Aménagement du territoire, Aggée Aje Matembo Toto, qui a présidé cet atelier national, la validation de la politique nationale d’aménagement du territoire (PNAT) marque un grand jour pour la RDC. « C’est un pari gagné pour l’aménagement du territoire. Avec une politique nationale enrichie et validée, c’est une grande satisfaction pour le gouvernement parce que d’ores et déjà nous pouvons annoncer que demain ne sera pas comme hier, les normes et les jeux sont connus grâce à la politique nationale d’aménagement du territoire », a-t-affirmé.  

Satisfait de la validation technique de la politique nationale d’aménagement du territoire, Aggée Aje Matembo s’est dit être le témoin privilégié à la tête de ce ministère « de pouvoir marquer un but puissant qui amène le pays à être au même diapason que les autres pays du monde qui sont aménagés. Aujourd’hui, il y a lieu de croire avec la politique nationale d’aménagement du territoire qui doit tenir compte de tous les aspects, nous voulons avoir de nouvelles villes, nouvelles cités et nouveaux villages aménagés.» 

Le patron de l’Aménagement du territoire en RDC laisse entendre qu’il n’était pas normal, bientôt soixante ans, de demeurer dans une république sans une politique d’aménagement du territoire. Il soutient, en outre, qu’il n’y aura plus de lotissements qui ne soient pas passés par la viabilisation et la politique nationale d’aménagement du territoire, tout en insistant sur le fait que cette politique ne devra pas souffrir du déficit communicationnel. « Elle doit être vulgarisée partout dans les coins et recoins de la RDC. C’est une victoire car, 60 ans bientôt, la RDC se dote d’une politique nationale d’aménagement du territoire. C’est un nouvel an an qui commence en aménagement du territoire », a-t-il éclaré.

Bien avant l’allocution du ministre Aggée Aje Matembo, le représentant résident adjoint du Pnud, Laurent Ridasingwa, a  fait savoir que la PNAT a été élaborée dans une approche largement participative impliquant plusieurs parties prenantes. Quant à la concrétisation de la vision de la PNAT, Laurent Rudasingwa pense qu’il faut orienter les actions de l’aménagement du territoire notamment vers la mise en cohérence des politiques, instruments et outils sectoriels nationaux et provinciaux en vue de garantir un développement durable et équilibré du pays ; le renforcement de l’intégration physique et économique nationale et régionale, l’amélioration des conditions de vie des populations… Après la validation technique de la PNAT, ce document sera présenté au conseil des ministres par le ministre de tutelle. Ensuite, il sera transmis au Parlement pour sa validation politique avant d’être promulgué par le chef de l’Etat.

Blandine Lusimana

Légendes et crédits photo : 

1- Le ministre Aggée Aje Matembo lors de l'ouverture de l'atelier national de validation de la PNAT 2-Les membres du gouvernement central

Notification: 

Non