Amical Fifa : la RDC a accroché le Maroc à Rabat

Jeudi 15 Octobre 2020 - 16:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Un but partout, c'est le score de la rencontre amicale entre les Lions d'Atlas du Maroc et les Léopards de la République démocratique du Congo (RDC), disputé à Rabat dans le cadre de la préparation de la troisième et quatrième journées des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations 2021.

Après la défaite de zéro but à trois contre les Burkina Faso le 9 octobre à El Jadida, les Léopards avaient une sorte d’obligation de résultat pour le deuxième match amical Fifa afin de clôturer sur une note positive le stage de préparation en terre marocaine, en prévision des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2021. Cette deuxième rencontre n’était pas la moindre, car il s’agissait de s’opposer aux Lions d’Atlas du Maroc, pays hôte de cette partie. Un but partout, c’est finalement le score de cette rencontre qui édulcore un petit peu les choses après la lourde défaite du match.

Pour ce deuxième match amical de la répétition Fifa le 13 octobre au stade Prince Moulay-Abdallah de Rabat au Maroc, le sélectionneur Christian Nsengi Biembe apporte quelques changements. Au milieu de terrain, on note la titularisation de Yannick Bangala et Samuel Moutoussamy, respectivement à la place d’Omenuke Mfulu et celle de Jordan Nkololo qui étaient titulaires lors de la défaite de zéro but à trois contre les Etalons du Burkina Faso le 9 octobre à El Jadida au premier match amical. Comme au match contre le Burkina Faso, Fabrice Ngoma Luamba s’occupe de l’animation de jeu.

Et en attaque, Kebano et Ben Malango débutent sur le banc des remplaçants, laissant leurs places à Jordan Botaka et Kazadi Kasengu. Yoane Wissa est reconduit. L’attaquant de Lorient (L1 France) se place à nouveau sur le flanc gauche. Rien n’a changé en défense, avec la paire axiale composée de Christian Luyindama et Marcel Tisserand, Issama Mpeko à droite et Nsakala à gauche. Du côté marocain, le onze de départ du sélectionneur bosniaque Vahid Halilhodzic s’est composé du gardien de but Munir, et dans le champ Mendyl, Abdelhamid, Marzoui, El Kaddouri, Amallah, Barkok, Samy Mmaee, Hakimi, El Arabi et Amrabat.

Les Lions d’Atlas du Maroc ont la possession de balle en première période concrétisée par le but du latéral gauche d’Ajax d’Amsterdam, Noussair Marzoui, à la 45e minute de jeu. Juste après le but, Edo Kayembe prend la place de Fabrice Ngoma Luamba touché. Et à la reprise, Kebano prend la place de Kazadi Kasengu. Les Léopards reviennent avec d’autres intentions, tentant d’apporter plus de dangers dans le camp adverse. A la 60e minute, c’est le néo-international Yoane Wissa qui égalise pour les fauves congolaises. Les Congolais vont tenir ce score jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre Alioune Sow Sandigui. L’on rappelle que la RDC affronte l’Angola le 14 novembre à Kinshasa en troisième journée des éliminatoires de la CAN, avant le match de la quatrième journée, le 17 novembre, à Luanda contre le même adversaire.

Martin Enyimo

Légendes et crédits photo : 

Samuel Moutoussamy en duel avec un Marocain lors du match du 13 octobre 2020

Notification: 

Non