Art plastique : « La peinture, un produit qui obéit au délai », selon Beauchamp du Cœur Amboulou

Samedi 14 Juillet 2018 - 13:49

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le jeune âgé de 27 ans est passionné de peinture depuis l’âge de 2 ans, aux côtés de son père. Il a acquis de multiples expériences dont celles de son géniteur et de son oncle ainsi que par des formations à distance en ligne avant d’ouvrir sa propre voie en créant son entreprise dénommée « One-déco », située à Talangaï, le sixième arrondissement de Brazzaville.  

Beauchamp du Cœur Amboulou, peintre designer, oriente son pinceau vers la fabrication de la peinture et les dessins avec l’environnement d’après ses inspirations. Son travail s’appuie sur la préparation de la peinture simple, le dessin, le métissage des matières, les faux bois, les carreaux, l’enduit structure, le masticage, le pontage, la préparation du mur sans oublier quelques conseils sur la décoration des murs qu’il propose à ses clients.     

Il est également peintre des salons et réalise des travaux des particuliers, des entreprises de la place, des décorations des maisons, des chambres d’enfants et des parents en revêtant les murs avec du papier peint, tissu, bois ou avec les photos de ses clients.

Chez les enfants, par contre, le peintre designer utilise une décoration différente de celle des parents. Il leur offre une décoration avec des dessins animés, des fleurs, une décoration inspirée par des contes pour inciter les enfants à la créativité et à l’imagination en créant un espace de vie gaie, conviviale, confortable et chaleureux.

Parti du constat que la peinture des maisons est changée après plusieurs années, le jeune peintre designer nourrit l’ambition de produire la peinture en une quantité suffisante et à bon prix au Congo.

L’objectif est de permettre à la population de changer les peintures des murs après six mois ou une année au maximum, estimant que la peinture est un produit qui obéit à un délai. Elle se décape et se transforme en poussière et devient nocive pour la santé humaine, précise-t-il, ajoutant que la peinture obéit au règle de dosage et de protection pendant la fabrication.

Pour satisfaire ses clients, Beauchamp de Cœur Amboulou utilise la peinture à eau au lieu de celle à huile qui n’a que l’effet brillant.  La peinture à eau est très facile à décaper et à remplacer, dit-il, expliquant qu'elle est la base de tout parce qu’elle permet de faire un mélange pour obtenir d’autres produits en créant ou en modifiant l’environnement. « L’entreprise « One-déco » fabrique déjà la peinture simple qui a une durée de cinq à dix ans ainsi que les masticaux , malgré les difficultés des machines qui ne permettent pas de produire en grande quantité et le coût élevé des produits de fabrication en provenance du Maroc et de la République démocratique du Congo », affirme-t-il

Notons qu’au total, quinze jeunes apprenants dont trois filles bénéficient des enseignements sur le métier de la peinture.  

 

 

Lydie Gisèle Oko

Notification: 

Non