Boxe : Landry Matete vise un troisième titre national pour passer professionnel

Mardi 5 Mai 2020 - 16:45

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Quasiment à l'arrêt à la suite des mesures prises pour endiguer la propagation de la pandémie du coronavirus à Kinshasa, le champion du Congo des mi-lourds Landry Matete Kankonde "Balo" s'entraîne en individuel afin de maintenir la forme pour les échéances futures lorsque la pandémie s'estompera.

La pandémie du Covid-19 a ankylosé toutes les activités sportives à travers le monde. Tout le monde en confinement afin de lutter contre la propagation du coronovirus. Champion de la République démocratique du Congo des mi-lourds, le boxeur Landry Matete Kankonde a une ambition qui l’oblige à maintenir sa forme avec des entraînements invididuels. Il veut conserver son titre de champion du Congo pour la troisième fois consécutive, après les victoires de 2018 et 2019. « A propos du Covid-19, le monde entier est frappé par cette pandémie qui a jusque-là fait plusieurs morts. Des mesures d’hygiène ont été mises en place, à l’instar de la suspension de toute activité sportive collective. Et il y a également des gestes barrières à respecter. Bien que tout cela soit favorable pour arrêter la propagation du virus, cette suspension aura aussi un impact négatif sur les performances des athlètes », a indiqué le champion du Congo des mi-lourds. « Tout ce qu’on fait la plupart du temps, c’est manger et dormir. Et à ce rythme, plusieurs calories se gagnent et on acquiert une lourdeur physique. Voilà pourquoi, malgré le confinement, je fais l’effort de ne pas m’emballer et tomber dans ce rythme », a relevé Landry Matete Kankonde.

Et de rassurer : « Je continue de m’entraîner même individuellement et je fais quelques kilomètres de footing, question de garder la forme pour ne pas avoir tant de mal à remonter la pente une fois cette pandémie terminée ». Il dévoile son ambition : « Cette saison, je compte réaliser ce qui ne s’est pas encore produit depuis deux décennies : tripler le championnat national dans la catégorie mi-lourd, et je pense que ce sera ma dernière saison en amateur et je cherche à embrasser le professionnalisme à l’extérieur ». 

Champion du Congo en 2018, Landry Matete Kankonde du club Boxing Club Moto de la commune de Ngiri-Ngiri à Kinshasa et de l’écurie Bonyeme Boxing Promotion basé en Afrique du Sud a conservé sa ceinture nationale pour l’année 2019, dans une compétition organisée en janvier dernier à Kinshasa. Il a terrassé tous ses adversaires par KO. Il est prêt de l’exploit de garder la ceinture trois éditions de suite, avant d’embrasser une carrière professionnelle. Vivement, la fin de la pandémie du coronavirus pour la reprise des activités et des performances sportives, a-t-il souhaité.

Martin Enyimo

Légendes et crédits photo : 

Landry Matete Kankonde, deux fois champion du Congo des mi-lourds

Notification: 

Non