Brazzaville : la carte touristique disponible pour la diversification de l’économie

Mardi 28 Juillet 2020 - 14:45

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le document, mettant en valeur les zones touristiques de la capitale et ses environs, a été officiellement présenté aux membres du gouvernement, directement concernés, le 28 juillet.

« Il est important que le tourisme, qui est un levier de diversification de l’économie de notre pays, comme le prévoit le Plan national de développement 2018-2022, soit doté d’un tel support », a indiqué la ministre du Tourisme et de l’Environnement, Arlette Soudan-Nonault, recevant un exemplaire de la carte touristique de Brazzaville, des mains du ministre de la Recherche scientifique et de l’Innovation technologique, Martin Parfait Aimé Coussoud-Mavoungou. « Il n’y a pas de tourisme sans culture, il n’y a pas de tourisme sans territoire », a déclaré ce dernier, justifiant la présence de ses collègues ministre de la Culture et des Arts, Dieudonné Moyongo, ministre en charge de la Décentralisation, Charles Nganfouomo, à cette cérémonie.

Selon le directeur de l’institut géographique national ayant produit la carte, Etienne Paka, celle-ci est la première d’une série qui en comptera d’autres dans le cadre d’un projet portant sur les zones touristiques du Congo.

« Cette carte qui comporte 15 000 objets géographiques n’est pas définitive. Elle sera régulièrement mise à jour à partir d’une base de données et des géodatabases actualisables dans le cadre d’un système d’information conçu à cet effet », a précisé ce dernier. Le format papier de ladite carte se décline en deux versions : murale et pliable, tandis que la version numérique est en cours de finalisation.

La carte touristique de Brazzaville est éditée à l’échelle 1: 25000. Pour des raisons de commodité cartographique, c’est-à-dire, visibilité, exhaustivité et cohérence, 54 sites touristiques et 59 sites administratifs et services ont été cartographiés. Plusieurs couches spatiales, lignes et surfaces, entre autres, ont été digitalisées à partir de l’orthophotographie de la capitale par la photographie aérienne préalablement géoréférencée. Ces couches concernent notamment la voirie, le réseau hydrographique, les espaces verts, les bâtiments administratifs, les hôtels, les sites culturels, les sites historiques etc. Les différentes couches réalisées ont été soumises à un contrôle qualité, avant d’être représentées par une sémiologie graphique spécifique.

En rappel, dans le cadre du Plan national de développement, le gouvernement a défini une politique de valorisation de son potentiel touristique, afin que ce secteur puisse participer à hauteur de 10% du PIB.

Rominique Makaya

Légendes et crédits photo : 

Les membres du gouvernement lors de la présentation de la carte touristique de Brazzaville

Notification: 

Non