Bruxelles : grande rencontre d'artistes-peintres africains

Jeudi 11 Mai 2017 - 13:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Plusieurs artistes africains, notamment de la RDC et du Congo-Brazzaville exposeront leurs œuvres du 12 au 14 mai à la galerie Ravenstein à Bruxelles

La première édition de cette grande rencontre des artistes africains (GRAPA), indiquent les organisateurs, réunira un peu plus de 25 artistes qui exposeront près de 150 œuvres sur la thématique de l’Afrique. Parmi lesquels, figurent notamment Rhode Bath-Schéba Makoumbou (Congo-Brazzaville), Frank Dikisongele et Barly Baruti (RDC), ainsi que Fatoumata Sidibé (Mali). En dehors de l’exposition, dont le vernissage aura lieu ce vendredi 12 mai, plusieurs autres activités sont prévues dans le cadre de cet évènement culturel. Il s’agit, entre autres, de deux conférences dont la première aura pour thème « Emergence d'un art contemporain africain en Belgique et dans le monde : parcours et témoignages de pionniers », tandis que la deuxième sera axée sur le thème « L'art contemporain africain : quelles stratégies pour la visibilité et des Artistes et des œuvres pour un accès plus facile sur le marché international de l'art et des biens et services culturels ».

Des artistes peintres inspirés par l’Afrique

Le peintre porto-congolais, Kévin-Michel, est l’initiateur de la GRAPA, en partenariat avec l’association Lorenz’events. La rencontre, selon ses initiateurs, a pour objectifs de rassembler à Bruxelles des artistes-peintres venus du monde entier et inspirés par l'Afrique ainsi que de promouvoir des acteurs européens et africains dans des domaines aussi variés que la littérature, la musique et la poésie.

La GRAPA, explique-t-on, offre d'une part l'opportunité d'une plus grande visibilité auprès des amoureux de l'art et des professionnels du métier, à savoir: les galeristes; collectionneurs, les médias spécialisés ou les mécènes. Le but principal de la GRAPA, précisent les organisateurs, n’est pas seulement d’organiser un spectacle mais de mettre en valeur chaque profil artistique ainsi que leur travail. En outre, il s’agit de favoriser une meilleure collaboration entre artistes afin de créer un réseau de connaissances et  fréquentations.

Par ailleurs, dans le but de promouvoir les acteurs et opérateurs culturels africains ou inspirés par l'Afrique, la GRAPA ouvre aussi ses portes aux éditeurs de littératures et de poésies, ainsi qu'aux producteurs de musiques. La finalité, indiquent les organisateurs, est de proposer aux galeristes, collectionneurs, mécènes, amoureux d'arts contemporains, ainsi que le grand public, une belle palette de biens et services culturels .

 

Patrick Ndungidi

Légendes et crédits photo : 

Une affiche de l’événement

Notification: 

Non