BWB-Kinshasa : les Felco déterminées à promouvoir les œuvres des écrivaines congolaises

Jeudi 22 Octobre 2020 - 17:48

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Les Femmes de lettres congolaises ont animé, le 21 octobre, une conférence de presse à la Bibliothèque Wallonie-Bruxelles (BWB) de Kinshasa  pour dire que les enjeux de l'heure imposent à la femme congolaise à s'impliquer dans tous les secteurs d'activités et, surtout, dans celui de la culture et de la pensée qui, du reste, sont le socle sur lequel toute nation s'élève ou se meurt.

Dans son speech, Yolande Elebe Ma Ndemo, présidente de Felco, a laissé entendre que les réalités de la RDC qui se meut en un État démocratique et pluriel demandent une implication réelle de la femme de lettres. Cette dernière, dit-elle, qui par ses écrits mais surtout par sa pensée, peut porter notre nation vers une réflexion et un engagement plus grand sur la condition sociale de sa population. "C'est ainsi qu'est née l'idée de créer cette association qui réunirait des femmes de lettres: écrivains, poétesses, dramaturges, conteuses, rappeuses, slammeuses, philosophes, juristes, journalistes, érudits, professeures et libres penseuses. Toutes générations confondues", a fait savoir Yolande Elebe Ma Ndemo devant la presse.

A l'en croire, cette ONGD/ASBL Felco peut accomplir toute autre action se rattachant de manière directe ou indirecte, en tout ou en partie, à ses objectifs ou pouvant en apporter le développement ou en faciliter la réalisation. En plus, elle peut aussi prêter son concours et/ou s'intéresser à toute activité allant dans le sens de ses objectifs. Sans doute, elle va exercer ses activités sur toute l'étendue de la République démocratique du Congo.

En somme, les femmes de lettres congolaises sont déterminées à atteindre leurs objectifs de promouvoir les œuvres des écrivaines congolaises; activer le plaidoyer pour l'introduction plus importante dans la programmation scolaire des femmes de lettres congolaises; aider et faciliter les femmes de lettres congolaises à éditer leurs œuvres et à les vulgariser; organiser des salons littéraires des femmes aspirantes au monde du livre; intégrer les réseaux africains et internationaux des femmes de lettres pour un épanouissement positif, sans oublier de concevoir des actions socioculturelles de développement pour un encadrement des jeunes femmes de lettres.

Zoom sur Yolande Elebe Ma Ndemo

Yolande Elebe Ma Ndemo est la présidente de l'association Felco qui, d'ailleurs, est une écrivaine congolaise, femme de lettres, très engagée dans la promotion de l'écriture qu'elle considère comme la pierre de lance d'une société. Passionnée de la littérature dès sa plus tendre enfance, auteure de deux recueils de poème en vogue dans le monde littéraire, à savoir "le Bictari" et " Divagations". Elle a réuni autour d'elle  les femmes de lettres congolaises, notamment Élisabeth Mweya Tolande auteure de plusieurs œuvres et remporté de nombreux prix, à l'instar de "Remons de feuilles" en 1974, le récit "Ahata", suivi de "La Damnée", "Moi, femme, je parle" en 1994, ainsi que d'autres oeuvres encore inédites. Elle a, en effet, remporté en 1966 le prix de poésie "Sébastien Ngonso", à l'université de Kinshasa. Elle fut lauréate du concours littéraire "Président Joseph Désiré Mobutu" en 1970 et a reçu la médaille de bronze du mérite des arts sciences et lettres en 1976.

Christian Okende (stagiaire)

Notification: 

Non