CAN U23 2019 : Muleka permet à la RDC de battre le Maroc à Kinshasa

Mercredi 20 Mars 2019 - 18:29

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Les Léopards U23 se rendront à Rabat avec une avance de deux buts pour le match retour du deuxième tour des qualificatifs pour la Coupe d'Afrique des nations (CAN) de la catégorie. Les joueurs de Christian N'sengi ont dominé ceux du sélectionneur néerlandais, Mark Wotte à Kinshasa, grâce à Jackson Muleka.

Les Léopards de moins de 23 ans ont battu, le 20 mars, au stade des Martyrs de Kinshasa, les Lions d’Atlas du Maroc par deux buts à zéro, en match aller du deuxième tour des éliminatoires de la CAN de la spécialité, prévue cette année en Egypte.

Pour cette rencontre tant attendue, le sélectionneur des congolais, Christian N’sengi Biembe, a fait confiance au gardien de but Jackson Lunanga de V.Club dans les perches. Dans le champ, on a noté la titularisation d’Arsène Zola (Mazembe), Joël Beya (Don Bosco), Mukoko Amale (Daring Club Motema Pembe), Ernest Luzolo Sita (V.Club), Edo Kayembe (Anderlecht/Belgique), Nicolas kazadi Okito (Renaissance du Congo), Jonathan Ifaso Ifunga (Nyuki), Chadrac Muzungu (Enppi/Egypte), Ginola Nzau Mbuangi (V.Club), et Jackson Muleka (Mazembe). Sur le banc des remplaçants, il y a eu Over Mandanda (Bordeaux/France), Gaël Kakudji (Antwerpen/Belgique), Peter Mutumosi (Daring Club Motema Pembe), Glody Likonza (Mazembe), Rossien Tuisila Kisinda (V.Club), William Balikwisha (Standard de Liège/Belgique) et Nelson Balongo (Saint-Trond/Belgique).

Les Léopards ont débuté la partie en trombe, avec des assauts dans le camp des Lions de l' Atlas. Déjà, dans le premier quart d’heure, les poulains de Christian N’sengi ont bénéficié de plus ou moins cinq corners. Avec l’intensité de l’engagement des Léopards, Arsène Zola, blessé, a été obligé de quitter ses coéquipiers. Entre-temps, la domination congolaise s’est concrétisée avant la fin de la première période, précisément à la 42e m, avec l’ouverture du score par Jackson Muleka. Il s’est retrouvé derrière la défense marocaine avant de pousser le cuir dans les buts dégarnis.

Après la pause, les Congolais ont un peu baissé de rythme au premier quart d’heure, tout en étant compacts. Mais ils ont repris la direction du jeu. Et sur une balle en profondeur d’Edo Kayembe, Jackson Muleka a marqué le second but sur un lob astucieux à la 66e mn, scellant ainsi la victoire des siens.

Notons que le sélectionneur Christian N’sengi Biembe a procédé à deux autres changements en seconde période, après celui intervenu suite à la blessure d’Arsène Zola, remplacé par Peter Mutumosi. Ainsi, Tuisilu Kisinda a pris la place de Jonathan Ifaso à la 69e mn, ce dernier touché à la cheville, et William Balikwisha est monté à la place de Ginola Mbuangi Nzau. Le jeune joueur du Standard a mis à profit ce temps de jeu pour montrer sa palette technique, et sa percussion.

La RDC a remporté donc la première manche. Les Léopards devront préserver cette avance au tableau d’affichage, le 24 mars à Rabat, lors du match retour. Les joueurs du sélectionneur néerlandais, Mark Wotte, vont certainement mettre beaucoup de pression pour renverser la vapeur. Rendez-vous dans quatre jours dans la capitale du royaume chérifien.

Martin Enyimo

Légendes et crédits photo : 

Les Léopards U23 de la RDC

Notification: 

Non