Centrafrique : la Minusca prend le dispositif sécuritaire de l’Aéroport Bangui M’Poko

Mardi 18 Novembre 2014 - 15:43

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La sécurisation de l’Aéroport Bangui M’Poko, autrefois assurée par les forces européennes EUFOR, est désormais sous le contrôle de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en République Centrafricaine (Minusca). La cérémonie de passage de témoin entre  les deux unités internationales a eu lieu lundi 17 novembre à Bangui.

C’était en présence de nombreuses personnalités parmi lesquelles des membres du gouvernement de transition, des représentants des organisations internationales accréditées en Centrafrique, ainsi de la Minusca, de l’EUFOR-RCA et de la force française Sangaris.

Le transfert de responsabilité entre l’unité d’infanterie de l’EUFOR et les Casques bleus de la Minusca s’est effectué sur plusieurs semaines. Durant cette période, les deux forces internationales ont mené des opérations conjointes dans le but de maintenir un engagement sécuritaire identique au bénéfice des opérations aériennes et de la population.

Pour le commandant de l’EUFOR-RCA, Philippe Pontiès, la mission européenne qui a réitéré son engagement à soutenir les Casques bleus déployés au poste de l’aéroport de la capitale, « la cérémonie de passation de main constitue l’une des réalisations de sa fonction de pont vers la Minusca, dans le cadre de la transition progressive entre les deux forces qui devra s’achever en mars 2015. »

Le commandant de la Minusca, Martin Chomu Tumenta a déclaré : « La Minusca s’engage, pour sa part, à garantir le même niveau de sécurité dans la zone aéroportuaire, et à soutenir le développement économique du pays, dont l’aéroport constitue une pièce charnière et le seul point d’accès international du pays. Elle réitère également sa détermination à assurer la protection des civils, conformément à son mandat, en collaboration avec les forces nationales et internationales. ».

La sécurisation de l’aéroport et ses environs reste la priorité des deux forces internationales engagées sur le sol centrafricain. Dans ce volet d’activité, l’unité de génie de l’EUFOR a procédé récemment à la restauration de la voie d’accès à l’escale et des structurations de contrôle de l’aéroport.

Fiacre Kombo (stagiaire)